MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées
Méditation pleine conscience: plus qu’une mode?Émission 36.9° - TSR
Méditation pleine conscience: plus qu’une mode?
14 décembre 2016

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don
    Arthrose


    Généralités/Définitions
      L'arthrose est une affection chronique qui engendre des douleurs persistantes aux articulations. Elle est la forme d'arthrite la plus fréquente.
      La plupart du temps, une seule articulation est touchée. Celles du genou, de la hanche et de la colonne vertébrale le sont plus fréquemment. Il existe par ailleurs une forme d'arthrose généralisée et une autre qui touche les articulations des petits os de la main.
      L'usure normale d'une articulation avec l'âge ne devrait pas causer d'arthrose. Cela dit, les mouvements répétitifs et les microtraumatismes répétés à une articulation font partie des facteurs de risque. Deux autres facteurs importants sont l'excès de poids et le manque d'activité physique.
      Source: Arthrose (passeportsante.net)


    Causes

      L'arthrose est probablement une maladie résultant de facteurs héréditaires et de facteurs liés au mode de vie. L'utilisation excessive de certaines articulations pour des motifs sportifs ou professionnels, pendant de nombreuses années, favorise l'apparition de la maladie. L'obésité y contribue en surchargeant les articulations des hanches, des genoux et des chevilles. Néanmoins, l'arthrose apparaît également chez des personnes qui ne présentent aucun de ces facteurs de risque.
      Source: Arthrose et rhumatismes - EurekaSante.fr avec VIDAL (eurekasante.fr)


    Fréquence

    Symptômes

      Au niveau du genou et de la hanche l'arthrose se caractérise par une douleur au niveau articulaire augmentée par la mise en mouvement, la douleur peut être plus intense le soir et le lendemain. Souvent l'articulation prend aussi du volume.
      Un symptôme particulier de l'arthrose de la hanche est une douleur après la conduite d'un véhicule ou la montée d'escalier ainsi que lors de tâches ménagères, la douleur peut même irradier au niveau du genou.
      Au niveau de l'arthrose des doigts, celle-ci se caractérise par une douleur lors de tâches avec les doigts (par ex. dévisser un flacon,...).
      L'arthrose est une maladie qui évolue par poussée et en général l'arthrose évolue sur de nombreuses années.
      Source: Symptômes de l'arthrose, symptômes arthrose, symptôme arthrose, poussée d'arthrose, douleur arthrose, diagnostic arthrose (creapharma.ch)


    Diagnostic

      L'arthrose est confirmée par les clichés radiographiques que votre médecin peut être amené à demander.
      Si le cartilage est invisible à la radiographie, des signes indirects permettent d'affirmer la présence d'une arthrose :
      • La diminution de hauteur du cartilage se traduit par un pincement articulaire, c'est-à-dire que l'espace entre les deux extrémités osseuses diminue.
      • La réaction de l'os sous chondral qui se condense apparaît sur la radiographie par un aspect "plus blanc" de l'os.
      • Enfin, les ostéophytes se manifestent par des productions osseuses visibles au pourtour de l'articulation.
      Il est important de comprendre qu'il n'y a pas toujours de concordance avec l'importance des lésions radiographiques et les signes ressentis : certains patients sont très douloureux avec des signes radiographiques peu prononcés, alors que d'autres vont bien tolérer leur arthrose malgré des images sur la radiographie impressionnantes. (voir la deuxième illustration)
      Source: Articulation arthrosique - Lésions et douleurs des articulations touchées par l'Arthrose (arthrolink.com)


    Traitement

      Hors des poussées inflammatoires, un traitement antalgique de base est destiné à maîtriser la douleur pour préserver la mobilité et l'autonomie des patients. Le paracétamol est recommandé en première intention à des doses de 3 g maximum par jour. Il existe également des antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS) par voie orale ou topique (locale) ou encore des antalgiques opiacés en cas de douleur rebelle.
      Lors de poussées douloureuses fortes, il faut ménager l'articulation douloureuse en évitant de trop la solliciter. Des infiltrations locales de corticoïdes peuvent être prescrites. Leur efficacité dure en général un à deux mois. Dans certains cas, un lavage articulaire permet d'éliminer les débris de cartilage tombés dans l'articulation.
      En traitement de fond, des médicaments antiarthrosiques contribuent à préserver la structure du cartilage mais leur efficacité est modérée. Ils ont également une action antalgique qui apparaît environ deux mois après le début du traitement. Enfin, un gel peut être injecté dans l'articulation pour la lubrifier, il s'agit de la viscosupplémentation.
      En dernier recours, en cas d'arthrose de la hanche et du genou, il existe des articulations artificielles (prothèses). Cela nécessite une intervention chirurgicale : l'arthroplastie. Une prise en charge précoce et efficace peut éviter d'en arriver à ce stade, ou retarder le moment où l'on sera dans la nécessité d'y recourir pour garder son autonomie.
      Source: Arthrose - préparation de sa consultation avec Santepratique (santepratique.fr)


    Maladie au quotidien

      Dans la vie de tous les jours, il existe bon nombre de choses que vous pouvez faire vous-même afin d'alléger vos douleurs. Voici quelques recommandations:
      • Bougez, faites par exemple du vélo, nagez, marchez. Evitez les activités sportives qui font exercer une forte pression sur les articulations (par exemple le jogging sur bitume, le tennis).
      • Faites chaque jour des exercices qui sollicitent les articulations douloureuses ou raides, sans les surcharger, c'est-à-dire sans vous appuyer sur l'articulation. Détendre les articulations douloureuses permet de réduire la douleur. Ces exercices peuvent également fonctionner comme des signaux vous indiquant les articulations qui sont douloureuses, et que vous devrez alors ménager.
      • Les exercices peuvent également être effectués en groupe. Les Ligues cantonales organisent des séances d'hydrothérapie. Dans de l'eau chaude, sous la direction d'un(e) physiothérapeute expérimenté(e), vous pouvez effectuer des exercices spécifiques. En plus de cette gymnastique thérapeutique dans l'eau, chaque Ligue cantonale organise des cours de gymnastique en salle spécialement adaptés aux patients souffrant d'arthrose. L'expérience a montré qu'en groupe - puisque le groupe favorise les contacts sociaux -, les personnes concernées se disciplinent plus facilement et effectuent les exercices de manière plus régulière. Vous trouverez des renseignements auprès de la Ligue contre le rhumatisme de votre canton.
      • Evitez toute surcharge sur les articulations, qui ne ferait qu'augmenter la douleur. La douleur est le signe d'une surcharge sur l'articulation.
      • Evitez le surpoids.
      • Portez des chaussures confortables, qui maintiennent le pied sans le serrer, par exemple des chaussures avec des lacets et des semelles épaisses amortissantes.
      • Changez régulièrement la position de votre corps. Evitez de rester longtemps dans les positions assise et debout ou dans toute autre position qui surcharge les articulations, comme lors de longs trajets en voiture.
      • Au repos, mettez les articulations en position confortable : les genoux et les hanches en extension ; il peut être plus agréable d'être allongé avec les jambes fléchies.
      • En cas d'arthrose des doigts, essayez d'éviter les mouvements de rotation ou de torsion.
      • Utilisez des accessoires pouvant vous aider, comme une canne ou une attelle. Pensez également à acquérir certains ustensiles ménagers, par exemple un ouvre-boîte électrique. Utilisez-les avant d'être incapable d'effectuer certaines activités. Dans la mesure ou ils ménagent les articulations et contribuent ainsi à suspendre l'aggravation du mal, ceux-ci peuvent vous rendre bon nombre de services.
      • L'aménagement de votre maison, du jardin ou du poste de travail vous facilitera peut-être le quotidien. Demandez l'avis d'un(e) ergothérapeute.
      Ces conseils montrent à quel point il est important de maintenir un équilibre entre mouvement et repos. Vous devez évaluer vous-même vos propres limites qui, vous pourrez vous en rendre compte, peuvent être élargies.
      Source: Que peut-on faire soi-même ? (prevention.ch)


    Illustrations

    Source: Arthrose (passeportsante.net)


    Source: Articulation arthrosique - Lésions et douleurs des articulations touchées par l'Arthrose (arthrolink.com)


    Radiographie d'une articulation confirmant une arthrose

    Association(s)

      La Ligue genevoise contre le rhumatisme, un centre de compétence.
      Quelle que soit votre affection ostéo-articulaire, des infirmières, une assistante sociale, ainsi que des physiothérapeutes vous aident à améliorer votre qualité de vie, en vous proposant des entretiens individuels, des cours, une évaluation de votre situation.
      La Ligue a une longue expérience dans le soutien et l'aide. C'est avec plaisir que nous vous rencontrerons. Pour obtenir un rendez-vous, il vous suffit de téléphoner au 022.718.35.55
      Source: LGR : notre action, votre mobilite (laligue.ch)


    Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Arthrose"
     
    Essais cliniques (en Suisse ou France) pour "Arthrose"


    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Mar 2012