MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées
Endométriose: quand une maladie négligée fait l’objet d’un gros businessÉmission 36.9° - TSR
Endométriose: quand une maladie négligée fait l’objet d’un gros business
18 janvier 2017

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don
    Hépatite toxique


    Généralités/Définitions
      Les hépatites toxiques, comme toutes les hépatites, désignent toute atteinte inflammatoire du foie. Les hépatites toxiques sont liées à des médicaments, à la consommation d'alcool ou de produits ou aliments toxiques (plantes, champignons). Certaines expositions à des solvants ou autres substances peuvent avoir lieu en milieu professionnel et provoquer également des hépatites aiguës ou chroniques d'origine toxique. L'hépatite toxique, comme les hépatites virales, peut évoluer vers une forme fulminante et le décès.
      Source: Hépatites toxiques - guide des maladies sur Santepratique (santepratique.fr)


    Causes

      L'alcool est la cause numéro 1 d'hépatite toxique en France. Une des causes les plus fréquentes aussi d'hépatite toxique est l'hépatite médicamenteuse, avec environ 1 000 médicaments connus comme potentiellement hépatotoxiques. La toxicité dépend de plusieurs facteurs comme la génétique, l'alimentation, l'âge...Certains médicaments ne se révèlent toxiques pour le foie qu'après leur mise sur le marché ; certains ont même été retirés en raison de la fréquence et de la gravité de cet effet secondaire.
      Les hépatites toxiques intervenant en milieu professionnel s'intègrent dans le cadre de maladies professionnelles ; les produits les plus dangereux ont été remplacés par des produits moins toxiques. Néanmoins, une vigilance est nécessaire à la réintroduction de nouvelles substances.
      Source: Hépatites toxiques - guide des maladies sur Santepratique (santepratique.fr)


    Prévention

      • Respecter la posologie indiquée sur l'emballage des médicaments (incluant ceux qui sont en vente libre, comme l'acétaminophène) et des produits de santé naturels.
      • Attention aux interactions entre les médicaments et l'alcool. Par exemple, il est contre-indiqué de consommer de l'alcool et de prendre de l'acétaminophène (par exemple, Tylenol et Acet). S'informer auprès de son pharmacien.
      • Entreposer les médicaments et les produits de santé naturels dans un lieu sûr, à l'abri des enfants.
      • Adopter les mesures de sécurité adéquates en milieu de travail.
      • Les personnes qui consomment des remèdes traditionnels chinois ou ayurvédiques (de l'Inde) à base de plantes ou qui envisagent de le faire doivent s'assurer de la qualité de ces remèdes. Quelques cas d'hépatite toxique causée par des produits de piètre qualité ont été rapportés : une contamination (volontaire ou non) par une plante toxique, un médicament ou des métaux lourds s'était produite. Les produits amaigrissants et ceux pour traiter l'impuissance sont les plus souvent incriminés. Avant de faire l'achat d'un remède naturel fabriqué en Chine ou en Inde, il est important de consulter un praticien traditionnel, un naturopathe ou un herboriste dûment formé. On peut aussi consulter régulièrement les mises en garde sur des produits non conformes publiées par Santé Canada. Pour en savoir plus, voir la section Sites d'intérêt ci-dessous. (D'ici 2010, tous les produits de santé naturels commercialisés au Canada afficheront un numéro de produit naturel (NPN) attestant de leur qualité.)
        Source: Hépatites (A, B, C, toxique) (passeportsante.net)


        Pour les champignons, mieux vaut ne pas consommer ceux ramassés sans être certain de leur innocuité. Votre pharmacien pourra vous aider à ce sujet, à condition de cueillir les champignons dans leur totalité (base du pied). Évitez de les stocker dans des sacs en plastique (pourrissement), séparez les espèces pour qu'un champignon vénéneux ne vienne pas contaminer un comestible, mangez avec modération et à la moindre incertitude, ne les consommez pas.
        Source: Hépatites toxiques - guide des maladies sur Santepratique (santepratique.fr)


      Traitement

        Dans le cas des hépatites médicamenteuses, l'arrêt de la prise des médicaments en cause est une obligation : leur réintroduction peut être gravissime. On doit aussi éviter toute exposition au produit toxique en cause, s'il y a lieu. Habituellement, ces mesures permettent au malade de retrouver la santé en quelques semaines.
        Source: Hépatites (A, B, C, toxique) (passeportsante.net)


      Illustrations

      Source: Hépatites (A, B, C, toxique) (passeportsante.net)


      Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Hépatite toxique"
       

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Jan 2011