MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don
    Lombalgie


    Généralités/Définitions
      La lombalgie, qui désigne les douleurs au bas du dos, est très courante. En effet, plus de 90 % des personnes souffriront un jour ou l'autre d'un mal de dos, et cela, le plus souvent passé la vingtaine, avec l'adoption d'habitudes de vie sédentaires.
      Chez la grande majorité des gens, la douleur se situe aux lombaires. Cette région du dos, constamment sollicitée, supporte une part importante du poids corporel.
      Source: Lombalgie (passeportsante.net)


    Causes

      Les causes des maux de dos (lombalgies) sont multiples - spasme ou entorse musculaire, entorse musculaire, entorse des ligaments (lesquels servent à attacher les os entre eux), problèmes articulaires ou hernie discale. Mais la cause la plus fréquente est l'utilisation des muscles du dos pour des activités inhabituelles comme soulever des objets lourds, jouer au basket-ball ou jardiner. Lorsque le disque situé entre deux vertèbres se déplace et qu'il exerce une pression sur les nerfs avoisinants, on parle d'une hernie discale. Elle se produit souvent lorsqu'on soulève un poids tout en exécutant un mouvement de rotation. Mais beaucoup de gens sont incapables de préciser l'événement qui a provoqué une hernie discale. La lombalgie peut également survenir à la suite d'activités normales comme se pencher au-dessus de l'évier pour se brosser les dents. D'autre facteurs peuvent aggraver le mal de dos : stress, longues périodes d'inactivité ou postures inhabituelles prolongées.
      Source: Les Maux de Dos - Soulagement et prévention (cfpc.ca)


      La lombalgie n'est qu'un symptôme. Il est donc important de bien cerner la source du mal pour trouver le meilleur traitement. Les causes de la lombalgie sont très variées. Mais, la plupart du temps, chez près de 90 % des personnes atteintes de lombalgie, aucune maladie spécifique n'est mise en cause.
      Source: Lombalgie (passeportsante.net)


      Dans la grande majorité des cas, il s'agit de ce qu'on appelle une lombalgie commune , d'origine mal identifiée, si ce n'est une atteinte dégénérative (usure) du rachis, d'autant plus fréquente que l'âge avance. Mais il faut savoir qu'il n'y a que peu de rapports entre les douleurs et l'importance des lésions constatées au niveau de la colonne : ainsi la lombalgie peut survenir chez une personne jeune (ou moins jeune !) ayant un rachis apparemment normal, et à l'opposé des personnes ayant beaucoup d'arthrose ne souffrent absolument pas de leur dos. Comme c'est le bas de la colonne lombaire qui supporte le plus de poids, il est normal que ce soit elle qui souffre le plus souvent.
      Source: La lombalgie Telesante Pays de la Loire (telesante-paysdelaloire.fr)


    Prévention

      Pensez-y
      • Privilégier les sacs à dos aux sacs à main, et utiliser les deux épaules pour porter le sac à dos.
      • Pousser les objets lourds plutôt que les tirer.
      • Éviter de porter des chaussures à talons hauts (plus de 5 cm). Porter plutôt des chaussures bien ajustées, qui offrent un bon soutien.

      Source: Lombalgie (passeportsante.net)


      Suggestions pour prévenir les entorses du dos
      • Pour soulever un objet, ne vous penchez pas vers l'avant. Accroupissez-vous en maintenant votre dos bien droit et tenez l'objet près du corps. Évitez les mouvements de torsion en soulevant des objets.
      • Lorsque vous déplacez des objets lourds, poussez-les plutôt que de les tirer.
      • Si vous devez demeurer assis à votre bureau ou au volant d'une automobile ou d'un camion pendant de longues heures, accordez-vous des périodes de repos pour vous dégourdir et vous étirer.
      • Surveillez votre posture.
      • Portez des chaussures basses ou à talons ne dépassant pas 2,5 cm (1 pouce).

      Source: Les Maux de Dos - Soulagement et prévention (cfpc.ca)


    Diagnostic

      Dans une lombalgie commune, il ne sert à rien de se précipiter pour passer des radiographies. Inutile donc de mettre la pression à votre médecin ! Quand celles-ci sont demandées, c'est essentiellement pour éliminer d'autres causes et s'assurer qu'il n'y a pas de lésion osseuse (notamment un tassement vertébral chez la personne âgée), de signes de maladies inflammatoires ou infectieuses, etc.
      Source: La lombalgie Telesante Pays de la Loire (telesante-paysdelaloire.fr)


    Traitement

      L'évolution naturelle d'un mal de dos est de guérir spontanément dans la majorité des cas.
      Les médicaments sont utiles surtout pour diminuer l'intensité de la douleur, la rendre supportable et compatible avec la poursuite des activités quotidiennes, ce qui est très important.
      La kinésithérapie tient une place importante dans le traitement de la lombalgie, surtout à long terme. Si les techniques visant à traiter les douleurs et les contractures musculaires sont utiles à la phase initiale, la rééducation a surtout un rôle fondamental pour éviter le passage à la chronicité et les rechutes.
      Dans certains cas de lombalgies chroniques résistantes aux traitements habituels, la chirurgie peut se trouver indiquée. Elle consiste à mettre du matériel pour immobiliser une ou plusieurs vertèbres lombaires quand l'origine du mal apparaît bien localisée : c'est une arthrodèse . Celle-ci n'entrave que peu la mobilité du rachis car il reste largement assez de vertèbres mobiles pour que la colonne puisse bouger quasi normalement.
      Source: La lombalgie Telesante Pays de la Loire (telesante-paysdelaloire.fr)


      Les traitements médicamenteux sont utiles sur une courte durée pour soulager une lombalgie aiguë et lors des épisodes aigus qui ponctuent l'évolution d'une lombalgie chronique. Généralement la diminution de la douleur est obtenue avec les antalgiques opiacés ou non, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou stéroïdiens (corticoïdes) et les décontracturants musculaires.
      Source: Les medicaments de la lombalgie - Institut upsa de la douleur (institut-upsa-douleur.org)


      Il est important de ne pas prolonger indûment la période de repos au-delà d'un ou deux jours et de reprendre ses activités dès que possible. L'inaction et l'immobilité contribuent à l'atrophie et à l'affaiblissement des muscles du dos. Elles peuvent compromettre la mobilité normale des articulations de la colonne lombaire.
      Source: Lombalgie (passeportsante.net)


    Maladie au quotidien

    Illustrations

    Source: Lombalgie (passeportsante.net)


    Pour le travail à l'ordinateur, régler la hauteur de l'écran de manière à ce que les yeux soient fixés droit devant et la tête, relativement droite.

    Association(s)

    Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Lombalgie"
     
    Essais cliniques (en Suisse ou France) pour "Lombalgie"


    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Mar 2012