MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don
    Dialyse péritonéale


    Généralités/Définitions
      La dialyse péritonéale (DP) est l'épuration du sang en utilisant le péritoine comme filtre. Elle consiste en l'élimination des déchets au travers de la membrane péritonéale entre la circulation sanguine de la séreuse péritonéale et un liquide introduit dans la cavité peritonéale, le dialysat.
      Source: La dialyse péritonéale (soins-infirmiers.com)


      Le principe
      Un liquide ayant une composition voisine de celle de l'eau contenue dans le sang (dialysat) est introduit dans l'abdomen par l'intermédiaire du cathéter péritonéal (voir la première illustration ci-dessous). Comme ce liquide ne contient pas d'urée, ni de créatinine, ni les déchets qui s'accumulent dans le sang du patient insuffisant rénal, ceux-ci vont diffuser dans le dialysat jusqu'à ce que leurs concentrations soient identiques de part et d'autre du péritoine. En remplaçant régulièrement le liquide saturé par du liquide neuf, on soustrait ainsi continuellement les toxines du sang. Ce liquide contient également des substances qui permettent d'attirer l'eau en trop dans l'organisme, généralement un sucre, le glucose, en concentrations déterminées par le médecin.
      Source: insuffisance renale chronique terminale (rdplf.org)


      Le cathéter péritonéal
      C'est un tube de plastique souple introduit dans la cavité abdominale lors d'une minime intervention chirurgicale, et laissé en place de manière permanente pendant des mois, des années.
      Source: QUESTION FREQUEMMENT POSEES (sfdial.org)


      Il existe principalement deux techniques de DP, qui sont a priori équivalentes, mais dans la pratique on choisira celle qui est le plus adaptée à chaque patient. En effet, à la différence de l'hémodialyse, on ne peut pas choisir la qualité de la membrane échangeuse, et tous les péritoines ne fonctionnent pas de manière équivalente.
      • La DPCA (dialyse péritonéale continue ambulatoire) : la dialyse s'effectue entièrement manuellement. On connecte un système appelé " double poche " au cathéter du patient. Il est constitué d'une poche de drainage (c'est-à-dire vide) et d'une poche remplie de deux litres de solution de dialyse.
      • La DPA (dialyse péritonéale automatisée) : C'est une technique plus moderne, qui est généralement choisie car elle est un peu moins contraignante. Dans ce cas, tous les échanges ont lieu la nuit. Il faut installer suffisamment de poches sur un appareil appelé " cycleur ", de les relier entre elles, puis de connecter le cathéter à l'appareillage.

      Source: La dialyse (renaloo.com)


      Indications
      Sur prescription médicale : Traitement substitutif des insuffisants rénaux.
      Voir aussi notre page sur l'insuffisance rénale chronique (IRC)

      Contre-indications

      • Patients avec diverticulite ou maladie inflammatoire digestive
      • Incapacité mentale ou physique du patient pour assumer la méthode et absence d'aide possible
      • Patients avec stomies
      • Insuffisance respiratoire sévère
      • Diminution du volume péritonéal
      • Malnutrition (la méthode induit une perte protéique de l'ordre de 5 à 15 gr de protéines par jour)
      • Obésité extrême.
      Contre-indication relative :
      • Insuffisance artérielle sévère des membres inférieurs
      • Prothèses vasculaires

      Source: Dialyse péritonéale (extranot.hcuge.ch)


    Complications

      Risques et complications
      • Infection : péritonite, infection d'orifice, infection du tunnel du cathéter
      • Problèmes mécaniques : fuites, cathéter bouchés, perforation
      • Problèmes métaboliques : malnutrition, diabète, hyperlipidémie
      • Perte d'ultrafiltration : oedème, hypertension
      • Epuisement
      • Problèmes cardiovasculaires.

      Source: Dialyse péritonéale (extranot.hcuge.ch)


    Illustrations

    Source: La dialyse (renaloo.com)


    La DPCA (Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire)

    Source: La dialyse (renaloo.com)


    La DPA (Dialyse Péritonéale Automatisée)

    Source: La dialyse péritonéale (soins-infirmiers.com)


    Le traitement par dialyse péritonéale

    Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Dialyse péritonéale"
     
    Essais cliniques (en Suisse ou France) pour "Dialyse péritonéale"


    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Août 2011