MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées
Endométriose: quand une maladie négligée fait l’objet d’un gros businessÉmission 36.9° - TSR
Endométriose: quand une maladie négligée fait l’objet d’un gros business
18 janvier 2017

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don
    Dépression


    Généralités/Définitions
      La dépression ou dépression nerveuse se caractérise par un état pathologique avec une humeur triste et douloureuse associée à une réduction de l'activité psychologique et physique. La personne atteinte de dépression se sent impuissante et la maladie est souvent accompagnée d'autres symptômes comme l'anxiété ou l'insomnie.
      La dépression appartient aux maladies de notre temps, selon l'OMS elle appartient aux trois maladies aggravant au plus la qualité de vie des gens. Relevons aussi que la dépression touche deux fois plus les femmes que les hommes.

      Source: Dépression définition - Définition dépression - Statistique dépression - Guérir dépression (creapharma.ch)


    Causes

      Derrière toutes les formes de dépression se cachent des causes très différentes.
      Il peut ainsi s'agir de causes externes (deuil, stress, problème professionnel ou privé, solitude), des causes hormonales (grossesse, ménopause, problèmes liés à la glande thyroïde), des causes physiques (AVC, infection, zona...) ou encore des causes génétiques (héréditaires). Notons que la dépression peut également être provoquée par une consommation excessive de substances toxiques comme l'alcool ou le cannabis (en général lors d'une consommation sur plusieurs années).
      Une récente étude (2009) a également montré que la dépression pouvait être causée chez les jeunes adultes par une exposition trop importante à la télévision ou à l'ordinateur, cela semble plus marqué chez les hommes que chez les femmes.
      Seul un médecin pourra poser un diagnostic exact en fonction de la cause de la dépression et proposer une thérapie efficace, nous vous conseillons donc de consulter au plus vite un médecin en cas de dépression suspectée.
      Source: Causes de la dépression - Dépression et stress - Dépression ménopause (creapharma.ch)


    Fréquence

    Prévention

      Mesures préventives de base
      Parfois, il suffit de s'imposer un régime de vie plus sain pendant un certain temps, comme se coucher tôt, faire plus d'exercice, manger de façon équilibrée, pour se sentir mieux. Mais d'autres moyens peuvent aider à ne pas sombrer dans la dépression.
      Activités, relations, spiritualité
      • Ne pas hésiter à s'ouvrir sur ce que l'on ressent avec les gens de son entourage lorsqu'on se sent déprimé.
      • Au besoin, chercher une aide ponctuelle auprès d'un psychologue, d'un travailleur social ou d'un psychothérapeute dûment formé.
      • Ne pas être trop exigeant envers soi-même. - Vivre dans l'instant présent. Éviter d'entretenir des pensées négatives, de ressasser le passé ou d'anticiper l'avenir.
      • Mieux se connaître et entreprendre des projets.
      • Identifier et surmonter ses peurs.
      • Nourrir une forme de spiritualité.
      • Faire de l'exercice régulièrement.
      Alimentation
      Si on ne peut pas mettre fin à un épisode dépressif uniquement par l'alimentation, on peut sans doute aggraver son cas par de mauvais choix alimentaires, et prévenir une rechute par de bons choix. Selon le cas, consulter un diététiste ou un naturothérapeute pourra aider à établir le régime approprié.

      Mesures pour prévenir les rechutes
      Afin de prévenir une rechute, on conseille de poursuivre l'ensemble du traitement (que ce soit la prise de médicaments ou de produits de santé naturels de même que la psychothérapie) de 6 mois à 24 mois après la guérison complète.
      Si le traitement est cessé aussitôt que la personne se sent guérie, le risque de rechute dépasserait 50 %. À ce moment, la maladie peut être plus difficile à traiter. Il y a aussi plus de risques que la dépression devienne chronique.
      Source: Dépression (passeportsante.net)


    Symptômes

      • Perte d'intérêt ou de plaisir à faire des choses que vous aimiez
      • Sentiment de tristesse ou de vide
      • Crises de larmes fréquentes ou sans raison apparente
      • Ralentissement ou agitation et difficulté à rester tranquille
      • Sentiment d'inutilité ou de culpabilité
      • Changements au niveau de l'appétit entraînant une perte ou un gain de poids
      • Pensées sur la mort ou le suicide
      • Difficulté à réfléchir, à se souvenir de certaines choses ou à se concentrer
      • Difficulté à prendre les décisions simples du vécu quotidien
      • Troubles du sommeil, surtout tôt le matin, envie de dormir tout le temps ou de se cacher sous les couvertures
      • Sensation continuelle de fatigue
      • Absence de réaction émotionnelle même au point de ne pas pouvoir pleurer

      Source: La Dépression - Vous pouvez y remédier (cfpc.ca)


    Traitement

      Le traitement varie selon la gravité de la dépression.
      Une dépression légère peut être traitée efficacement par la psychothérapie.
      Dans le cas d'une dépression modérée, le traitement recommandé est une psychothérapie associée à la prise d'un médicament antidépresseur.
      Dans le cas d'une dépression grave, qui peut s'accompagner de symptômes psychotiques, d'hallucinations visuelles ou auditives ou de comportement suicidaire, les médecins ont parfois recours à la médication antipsychotique et à l'hospitalisation. On prescrit parfois des stabilisateurs de l'humeur. Le lithium, par exemple, peut augmenter l'efficacité des antidépresseurs chez les personnes qui vivent une dépression grave. Le traitement par électrochocs n'est utilisé que dans de rares cas. Depuis quelques années, un nouveau traitement qui s'apparente aux électrochocs donnerait des résultats prometteurs : la stimulation magnétique transcrânienne (transcranial magnetic stimulation ou TMS). Elle s'effectue à l'aide d'un puissant électroaimant.
      Source: Dépression (passeportsante.net)


    Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Dépression"
     
    Essais cliniques (en Suisse ou France) pour "Dépression"


    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Avr 2017