MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Liens sélectionnés par Health On the Net Foundation dans le cadre de l'émission 36.9° diffusée le mercredi 01 novembre 2009, 20:05 sur TSR 1:

    Vivre avec l'hémodialyse

    C'est quoi l'hémodialyse?

    • Principe
      Elle consiste à faire transiter le sang dans une machine équipée d'une membrane semi-perméable : elle laisse passer les tous petits éléments, mais pas les grosses molécules comme l'albumine. Cette membrane est en contact avec le sang d'un côté, et de l'autre côté avec un liquide appelé dialysat, où la concentration est très faible ou nulle. C'est la différence de concentration entre ces deux compartiments de la membrane qui fait passer les éléments à épurer depuis le sang vers le dialysat.
      Pour pouvoir faire transiter un volume de sang suffisant dans un laps de temps raisonnable , il faut un débit important. Pour l'obtenir, le médecin pratique une communication artificielle entre une veine et une artère de l'avant-bras (fistule artério-veineuse) ; c'est dans cette fistule artificielle qu'il place l'aiguille ou le cathéter (fin tuyau de silicone qui risque moins de traumatiser les parois des vaisseaux). Le sang à épurer part depuis ce cathéter vers la machine pour être traité. Le sang épuré revient de la machine vers un autre cathéter placé dans la même fistule. Entre les séances, la seule trace est la veine dilatée visible et palpable que l'on sent vibrer sous le doigt à cause de la différence de pression entre l'artère et la veine.

      Source: docteurclic.com (fr)
    • La fistule artério-veineuse (FAV)
      La FAV est une anastomose d'une artère et d'une veine le plus souvent radiale ou humorale.
      L'intervention peut se faire sous anesthésie générale ou anesthésie locale (selon l'état général du patient)
      • Le choix de la pose de la FAV se fait sur le bras non dominant
      • La FAV est située à l'avant bras (le plus distal possible), afin de préserver au maximum le capital vasculaire du patient, au cas où une réfection ultérieure de la fistule serait nécessaire
      • La FAV provoque une augmentation du réseau veineux, une augmentation de la pression et une augmentation du débit sanguin. Ainsi qu'un épaississement de la paroi qui permet les ponctions répétées de cette veine artérialisée.
      • La cicatrisation de l'anastomose et la dilatation de la veine artérialisée nécessitent un certain délai de 3 à 4 semaines pouvant aller jusqu'à plusieurs mois. Il est donc important de créer la fistule suffisamment à l'avance par rapport à la date prévue de l'hémodialyse.
      Pour plus d'informations concernant l'éducation du patient après la pose d'une fistule artério-veineuse
      Source: infirmiers.com (fr)
    • Un rein artificiel

      Source: Société de nephrologie (fr)
    La vie au quotidien

    • Quelques conseils...
      L'association Liaison Informatique en Néphrologie (L.I.E.N.) a édité un ouvrage d'information intitulé « Vivre avec une maladie des reins ». Son objectif était et reste de répondre en termes aussi simples que possible aux questions que vous vous posez face à la maladie et à ses répercussions sur vous, votre famille et votre entourage et ce dans une présentation agréable à regarder. Vous pouvez trouver des conseils concernant l'alimentation, l'activité sportive, la sexualité, etc, ... dans la section "Vie au quotidien" qui commence à la page 34.
      Source: Société de nephrologie (fr)
    • Le régime alimentaire
      Le régime alimentaire est un problème important pour le dialysé, étant donné que la plupart des "déchets" et de l'eau en excès provient de l'alimentation : l'alimentation doit donc être contrôlée. Le régime doit permettre un bon état nutritionnel, condition indispensable pour une dialyse "adéquate". Mais il doit éviter plusieurs écueils : trop de sel, trop de potassium, trop d'eau, pas assez de calories, pas assez de protéines..., beaucoup de contraintes autour desquelles le sujet devra apprendre à naviguer. L'aide d'une diététicienne est indispensable, surtout au début, pour bien comprendre ce qu'il faut faire. Lire la suite
      Source: Société francophone de dialyse (fr)
    Associations

    • Société suisse de néphrologie
      Ce site représente la société suisse de néphrologie.
      Vous pouvez trouver sur ce site des centres de dialyse.
      Source: nephro.ch (fr)
    • Fondation du rein
      La Fondation du Rein a été créée collectivement en 2002 à l'initiative de la Société de Néphrologie, la Société francophone de dialyse, la Société de néphrologie pédiatrique, la Société suisse de néphrologie et la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux.
      La Fondation du Rein a pour objectif de mobiliser des ressources financières et humaines afin de mener à bien des actions dans les domaines de la recherche en néphrologie, du dépistage et de la prévention des maladies rénales, de l'aide aux malades, de l'éducation et de l'information du public, de l'aide aux étudiants, médecins et chercheurs travaillant en néphrologie.
      Source: Fondation de rein (fr)
    • Association Valaisanne des insuffisants rénaux et transplantés
      L'objectif de l'association est de permettre aux malades, parents et amis de mieux vivre l'insuffisance rénale. Faire connaître cette maladie et ainsi promouvoir le don d'organes.
      Source: AVIRT (fr)
    • Société Francophone de Dilayse
      Cette association a pour objet :
      • d'étudier et d'évaluer les techniques de traitement de l'insuffisance rénale chronique par dialyse ;
      • de susciter et diffuser des études scientifiques concernant ce traitement ;
      • d'organiser des réunions d'information et de discussion sur ces thérapeutiques ;
      • de susciter et coordonner des études multicentriques sur tous les aspects de ces traitements

      Source: SFdial (fr)
    • La Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux
      La Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux se bat pour améliorer les soins et la vie de tous les jours des personnes atteintes d'insuffisance rénale, mais aussi pour tenter de diminuer, grace à des actions visant à promouvoir la prévention et la recherche sur les maladies rénales, le nombre des personnes astreintes aux lourds traitements de l'insuffisance rénale terminale.
      Voir aussi les coordonnées des associations régionales de la FNAIR.
      Source: FNAIR (fr)
    • Ligue Rein & Santé
      La Ligue Rein & Santé est une association loi de 1901, reconnue d'intérêt général. Créée par des patients, elle a pour vocation une information large sur l'insuffisance rénale et ses traitements. A cet effet elle produit trois médias gratuits :
      - une revue semestrielle "Rein échos",
      - une newsletter semestrielle en alternance "Rein infos",
      et un site Web "Rein échos.org". Elle réalise également avec ses partenaires des réunions d'informations et colloques dédiés aux maladies rénales et diabétiques.
      Source: Rein-echos (fr)

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Fev 2012