MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Liens sélectionnés par Health On the Net Foundation dans le cadre de l'émission 36.9° diffusée le mercredi 01 novembre 2009, 20:05 sur TSR 1:

    Vivre avec la dialyse péritonéale

    C'est quoi la dialyse péritonéale?

    • Page d'information sur la dialyse péritonéale
      Cette page vous propose une sélection de pages web de sites fiables sur ce sujet, les types de DP, les indications, les contre-indications, des articles scientifiques et les essais cliniques en cours ou répertoriés.
      Novembre 2009
      Source: Santé romande (fr)
    • Une dialyse à domicile
      Dans la dialyse péritonéale, on utilise le péritoine pour jouer le rôle de filtre. Le péritoine est la double membrane qui tapisse la paroi de l'abdomen (ventre) et les organes abdominaux (intestin, estomac, etc.) Ces deux membranes sont séparées par un espace infime dans lequel on installe un cathéter (un tube flexible, de très petite dimension) de façon permanente. Grâce à ce tube, on remplit le péritoine d'une solution appelée dialysat, laissée quelques heures dans cette cavité. Le sang qui circule dans les vaisseaux ratissant le péritoine est alors filtré : les toxines et l'eau en excès passent du côté du dialysat. Une fois l'opération terminée, on retire le dialysat pour le remplacer par un autre, vierge.
      La dialyse péritonéale est généralement effectuée à la maison, par le patient ou un membre de sa famille. La dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) est généralement répétée toutes les 6 heures. La dialyse péritonéale automatisée se fait 1 fois par jour, durant la nuit, grâce à un appareil programmé.
      Mars 2009
      Source: Passeport santé (fr)
    Vivre avec son cathéter péritonéal

    • Soins du cathéter
      Le cathéter péritonéal n'entraine pas de douleur, sauf s'il est déplacé. Le risque essentiel étant l'infection de l'orifice de sortie, il est indispensable de suivre des règles d'hygiène très strictes : douche régulière, sous-vêtements propres, lavage/séchage des mains et port de masque avant chaque manipulation et vérification de la propreté de l'orifice, que l'on peut - mais ce n'est pas obligatoire - protéger par un pansement. Toutes ces règles vous seront données par les infirmières de l'équipe qui vous suit, ainsi que le rythme de visites de surveillance auquel vous devrez vous plier lorsque vous serez bien entrainé, en général une viste par mois .
      Mars 1999
      Source: Société Francophone de Dialyse (fr)
    Dialyse péritonéale et qualité de vie

    • Avantages de la DP
      La dialyse péritonéale permet une autonomie de mouvement plus grande que l'hémodialyse. Elle se pratique de façon autonome ou avec l'aide d'un infirmier, à domicile. La dialyse péritonéale autonome permet même de filtrer le sang toute la nuit et de vivre totalement normalement le jour.
      Cette option de la dialyse péritonéale autonome offre également l'avantage de pouvoir travailler ou étudier à temps plein sans devoir aménager votre emploi du temps.
      Septembre 2007
      Source: L'internaute (fr)
    • Le régime alimentaire
      La diététique en dialyse implique une adaptation qualitative et quantitative de l'alimentation afin de subvenir aux besoins spécifiques des patients et de limiter ou prévenir d'éventuelles complications (hyperkaliémie,prise de poids, HTA, dyslipidémies…).
      Une prise de poids excessive est nuisible et généralement due à un apport de boissons et à une alimentation mal adaptés.
      Deux extrêmes sont à éviter :
      • la suralimentation entraîne des taux sanguins trop élevés en urée et phosphore
      • la sous-alimentation entraîne une dénutrition et peut aboutir à une hospitalisation prolongée.
      Voir aussi :
      Les apports d'eau, les calories, les lipides, le potassium, les proteines, le sodium, les glucides, le phosphore, et les fibres
      Conseils lors d'une invitation, Les repas pris au restaurant et les repas fêtes de fin d'année
      Décembre 2005
      Source: Registre DP de langue française (fr)
    • Voyages et DP...C'est Possible!
      Si le déplacement est de courte durée, et que le coffre de votre voiture est suffisament grand, vous pouvez envisager d'emmener vous-même votre matériel.
      Par contre, s'il dure plus d'une semaine ou si votre moyen de transport ne vous permet pas de l'emporter avec vous, vous pourrez vous faire livrer sur place par votre association de dialyse à domicile, y compris à l'étranger. Contactez votre néphrologue et votre association suffisamment en avance pour que tout puisse être organisé correctement.
      Une astuce à toujours avoir en tête en DP : quand on part, même s'il y a eu promesse de livraison sur place, il faut systématiquement emmener de quoi se traiter au moins 24 heures.
      Octobre 2009
      Source: renaloo.com (fr)
    • Sport et activité physique
      En général, il est recommandé aux patients en dialyse péritonéale :
      • d'éviter tout sport ou activité pouvant endommager votre orifice de sortie ou votre cathéter,
      • d'apprendre les techniques appropriées pour soulever un poids pour éviter le mal de dos,
      • de vérifier avec votre équipe de néphrologie comment protéger votre orifice de sortie quand vous vous baignez.

      Mai 2006
      Source: france renal info (fr)
    • Sexualité et grossesse
      Les patients insuffisants rénaux peuvent développer une image négative de leur corps. Les patients dialysés, par exemple, peuvent appréhender avec douleur leur fistule ou cathéter. Ce sentiment, associé à l'anxiété liée au fait de vivre avec une insuffisance rénale, peut altérer leurs relations avec leur partenaire et entraîner des problèmes sur le plan sexuel.
      Des problèmes physiques causés par les effets indésirables de l'insuffisance rénale, tels que la fatigue ou l'impuissance masculine, peuvent également nuire à leur intimité.
      La plupart de ces problèmes peuvent être résolus. Une vie sexuelle normale est possible pour presque tous les patients insuffisants rénaux.
      Les femmes présentant une insuffisance rénale peuvent tomber enceinte et avoir un bébé. Sous dialyse, la probabilité de réussite d'une grossesse est plus faible. Les chances de mener une grossesse à terme sont nettement supérieures après une transplantation.
      Mai 2006
      Source: france renal info (fr)
    Associations

    • Fondation du rein
      La Fondation du Rein a été créée collectivement en 2002 à l'initiative de la Société de Néphrologie, la Société francophone de dialyse, la Société de néphrologie pédiatrique, la Société suisse de néphrologie et la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux.
      La Fondation du Rein a pour objectif de mobiliser des ressources financières et humaines afin de mener à bien des actions dans les domaines de la recherche en néphrologie, du dépistage et de la prévention des maladies rénales, de l'aide aux malades, de l'éducation et de l'information du public, de l'aide aux étudiants, médecins et chercheurs travaillant en néphrologie.
      Source: Fondation de rein (fr)
    • Association Valaisanne des insuffisants rénaux et transplantés
      L'objectif de l'association est de permettre aux malades, parents et amis de mieux vivre l'insuffisance rénale. Faire connaître cette maladie et ainsi promouvoir le don d'organes.
      Source: AVIRT (fr)
    • Société de Néphrologie
      La société de Néphrologie a pour but de favoriser en Francophonie le développement de la Néphrologie et de promouvoir la recherche et l'enseignement dans tous les domaines de cette spécialité par la réunion périodique de ses membres.
      Source: Société de néphrologie (fr)
    • Société Francophone de Dilayse
      Cette association a pour objet :
      • d'étudier et d'évaluer les techniques de traitement de l'insuffisance rénale chronique par dialyse ;
      • de susciter et diffuser des études scientifiques concernant ce traitement ;
      • d'organiser des réunions d'information et de discussion sur ces thérapeutiques ;
      • de susciter et coordonner des études multicentriques sur tous les aspects de ces traitements

      Source: SFdial (fr)
    • La Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux
      La Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux se bat pour améliorer les soins et la vie de tous les jours des personnes atteintes d'insuffisance rénale, mais aussi pour tenter de diminuer, grace à des actions visant à promouvoir la prévention et la recherche sur les maladies rénales, le nombre des personnes astreintes aux lourds traitements de l'insuffisance rénale terminale.
      Voir aussi les coordonnées des associations régionales de la FNAIR.
      Source: FNAIR (fr)
    • Ligue Rein & Santé
      La Ligue Rein & Santé est une association loi de 1901, reconnue d'intérêt général. Créée par des patients, elle a pour vocation une information large sur l'insuffisance rénale et ses traitements. A cet effet elle produit trois médias gratuits :
      - une revue semestrielle "Rein échos",
      - une newsletter semestrielle en alternance "Rein infos",
      et un site Web "Rein échos.org". Elle réalise également avec ses partenaires des réunions d'informations et colloques dédiés aux maladies rénales et diabétiques.
      Source: Rein-echos (fr)

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Fev 2012