MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées
Migraine de folieÉmission 36.9° - TSR
Migraine de folie
22 février 2017

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Emission 36.9° diffusée le mercredi 02 décembre 2009, 20:15 sur RTS 1:

    H1N1: pourquoi c'est tombé sur les Mexicains?

    H1N1: pourquoi c'est tombé sur les Mexicains? Personne ne sait vraiment la tête qu'il a, mais tout le monde en parle depuis neuf mois, c'est le H1N1. Faut-il se faire vacciner ou pas, qui fait partie des groupes à risque, a-t-on acheté trop de doses? Toutes ces questions sont bien légitimes. Mais il y en a une qui a moins intéressé les médias et qui pourtant est tout aussi importante pour l'avenir: comment ce virus est-il apparu? Pourquoi au Mexique? Est-on certain qu'on ne va pas devoir revivre cela chaque année? Isabelle Moncada et Ventura Samarra ont remonté la piste jusqu'à la source de la pandémie.

    Actualités

    • Tamiflu pour tout le monde : les généralistes scandalisés
      Pour lutter contre la grippe A, le ministère de la Santé demande une prescription massive d'un médicament à l'efficacité discutée.

      « Rigoureusement incompréhensible », « désordonné », « étrange car parcellaire », « très curieux », « un délire »… Les réactions de tous les syndicats de médecins interrogés sont unanimes. Seul l'Ordre de la profession se refuse à tout commentaire devant le nouvel avis du ministère de la Santé.

      Au départ, il y a un courrier envoyé aux unions régionales de médecins libéraux, le 9 décembre.
      « Sur proposition des experts [le comité de lutte contre la grippe, ndlr] », est adoptée une « nouvelle recommandation » de prise en charge : le ministère demande que soit prescrit systématiquement un antiviral à toute personne présentant un syndrome grippal et aux personnes à risque ayant été en contact avec un malade. Auparavant, ce médicament était réservé aux cas graves.

      (...)

      « L'oseltamivir [la molécule du Tamiflu, ndlr] n'a jamais démontré aucun effet sur la diminution de la mortalité ni le taux d'hospitalisation des personnes atteintes d'un syndrome grippal, à l'exception d'une méta-analyse entièrement contrôlée par le laboratoire Roche commercialisant le Tamiflu, dont les données brutes sont inaccessibles, et dont les résultats qui font polémique sont largement remis en cause par le British Medical Journal et les membres de la Collaboration Cochrane. »
      Décembre 2009
      Source: Rue89

    • Grippe H1N1 : mais où est passée la pandémie ?
      « La pandémie de grippe H1N1 est “en pleine accélération” en France, a prévenu la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, lors d'une visite du collège Jules-Romains à Paris (VIIe arrondissement). […] Le début […] des vaccinations en collèges et lycées “se passe dans une période de pleine accélération de la pandémie, avec un nombre de cas graves également en augmentation et de cas, hélas mortels, aussi en pleine augmentation”, a déclaré la ministre ».

      Un mois après cette déclaration, faite le 25 novembre (dépêche Reuters reprise par le site Nouvelobs.com), force est de constater que c'était du pipeau. Et que la ministre, soit le savait, soit était manipulée. Il n'y a pas de pandémie, il n'y en a pas eu et, selon toute vraisemblance, il n'y en aura pas.
      Décembre 2009
      Source: Rue89

    • Neuraminidase inhibitors for preventing and treating influenza in healthy adults
      Objectives

      To update a 2005 Cochrane review that assessed the effects of neuraminidase inhibitors in preventing or ameliorating the symptoms of influenza, the transmission of influenza, and complications from influenza in healthy adults, and to estimate the frequency of adverse effects.

      (...)

      Conclusion

      Neuraminidase inhibitors have modest effectiveness against the symptoms of influenza in otherwise healthy adults. The drugs are effective postexposure against laboratory confirmed influenza, but this is a small component of influenza-like illness, so for this outcome neuraminidase inhibitors are not effective. Neuraminidase inhibitors might be regarded as optional for reducing the symptoms of seasonal influenza. Paucity of good data has undermined previous findings for oseltamivir's prevention of complications from influenza. Independent randomised trials to resolve these uncertainties are needed.
      Décembre 2009
      Source: BMJ (en)

    • Prescription of anti-influenza drugs for healthy adults: a systematic review and meta-analysis
      Conclusion

      Although the evidence for clinical effectiveness in healthy and at-risk populations is similar, and the data relating to complications is lacking in both groups, it is reasonable to recommend precautionary treatment to people who are at an increased risk of suffering influenza-related complications. Even if active management of seasonal influenza in healthy adults is deemed a public health priority, recommending the use of antiviral drugs for the treatment of people presenting with symptoms is unlikely to be the most appropriate course of action, given the high specificity of zanamivir and oseltamivir to the influenza virus, and the debatable clinical importance of their affect on symptom duration. Extension of the vaccination policy might be a more appropriate choice for healthy adults, and an assessment of cost-effectiveness that includes societal costs of extending the UK vaccination policy to all working-age adults seems desirable.
      Août 2009
      Source: The Lancet (en)

    • Updated Interim Recommendations for the Use of Antiviral Medications in the Treatment and Prevention of Influenza
      These recommendations focus on the use of antiviral medications for the treatment and chemoprophylaxis of influenza. As of December 4, 2009, influenza A (H1N1) virus (2009 H1N1), is the strain responsible for >99% of influenza in the U.S. during the 2009-2010 influenza season. For information about other influenza viruses refer to CDC's Website. These recommendations were last updated on December 4, 2009, and will be updated periodically as new information becomes available.
      Décembre 2009
      Source: Centers for Disease Control and Prevention (en)
    Qu'est ce que la grippe H1N1?

    • Page d'information sur la Grippe A (H1N1)
      Cette page vous propose une sélection de pages web de sites fiables sur ce sujet, les causes de cette maladie, sa transmission, ces symptômes et les mesures d'hygiène permettant de se protéger soi-même et les autres contre les infections.
      Novembre 2009
      Source: Santé romande
    • Conduite à tenir en cas de symptômes
      Pour savoir que faire en cas de symptômes de grippe, veuillez consulter ce document pdf du site unis contre la grippe
      Septembre 2009
      Source: pandemia.ch
    Positions officielles

    • en Suisse
      Cette page du site de l'OFSP offre toutes les informations nécessaires concernant la grippe pandémique (H1N1) : un rapport hebdomadaire de la situation de la Suisse, des informations destinés à la population, des informations concernant la vaccination, la gestion des cas ainsi que des questions fréquemment posées
      Novembre 2009
      Source: Office fédéral de la santé publique
    • en France
      En France métropolitaine, la circulation du virus A (H1N1) 2009 continue à s'intensifier (semaine du 9 au 15 novembre 2009).
      Consulter le bulletin épidémiologique sur la grippe H1N1 en France
      Un cas probable de syndrome de Guillain-Barré a été signalé le mardi 10 Novembre dans le cadre du dispositif de pharmacovigilance de la vaccination de la grippe A (H1N1). Il s'agit d'une forme modérée et uniquement sensitive, qui a évolué favorablement.
      Consulter la fiche "syndrome de Guillain-Barré" sur le site de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (pdf, 64Ko)
      Novembre 2009
      Source: pandemie-grippale.gouv.fr
    • La situation en Europe
      The EuroFlu bulletin describes and comments on influenza activity in the 53 countries in the WHO European Region. Further information can be obtained from the WHO/Europe
      November 2009
      Source: Euroflu.org (en)
    • La situation aux Etats Unis
      Each week CDC analyzes information about influenza disease activity in the United States and publishes findings of key flu indicators in a report called FluView. During the week of November 1-7, 2009, a review of key indicators found that certain indicators declined, while others continued to rise. Overall, flu activity in the United Sates remained very high. Click to see a summary of the most recent key indicators.
      November 2009
      Source: Centers for disease control and prevention (CDC) (en)
    • International situation update
      A weekly update on the situation of the pandemic H1N1 is provided by the World health Organization.
      November 2009
      Source: World Health Organization (WHO) (en)
    Questions fréquemment posées

    • Quelles sont les différences entre la grippe pandémique (H1N1) 2009 et la grippe saisonnière ?
      Il y a toujours une partie de la population qui est partiellement immunisée contre le virus de la grippe saisonnière. Dans le cas de la grippe pandémique (H1N1) 2009 par contre, le virus intervient au sein d'une population en grande partie non immunisée. D'après les dernières découvertes, les symptômes de la grippe (H1N1) sont comparables à ceux de la grippe saisonnière.
      A partir de quand et pendant combien de temps une personne malade est-elle contagieuse ?
      Dans le cas d'une grippe, les personnes concernées sont déjà contagieuses un jour avant que les premiers symptômes se manifestent. Un adulte peut encore transmettre le virus trois à sept jours suivant la déclaration de la maladie ; les enfants, quant à eux, restent contagieux plus longtemps. Pour voir le reste des questions, veuillez consulter ce document pdf
      Novembre 2009
      Source: pandemia.ch
    • Qui sont les personnes à risques de complications de la grippe A H1N1/09 ?
      Le risque d'attraper la grippe A H1N1/09 est nettement plus faible chez les personnes en bonne santé âgées de plus de 60 ans, qui ont été exposées à des virus semblables dans le passé.
      Par contre, la grippe A H1N1/09 est plus grave chez les personnes dont le système immunitaire ou les poumons sont fragilisés.
      Les femmes enceintes ont malheureusement un risque très augmenté de complications graves de la grippe A H1N1/09, qui peut provoquer des fausses couches, une naissance prématurée et/ou une maladie grave chez la mère.
      Octobre 2009
      Source: Infovac.ch
    • Un vaccin contre la grippe pandémique (H1N1) est-il déjà disponible ?
      Depuis 13.11.09, la Suisse dispose de trois types de vaccins homologués par Swissmedic pour lutter contre la grippe pandémique. Il s'agit du Focetria®, du Pandemrix® et du Celtura®. Au total, les cantons disposeront 23.11.09 de près de 2 millions de doses de vaccins. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) conseille par conséquent aux cantons d'assurer dès 23.11.09 l'accès au vaccin aussi pour les personnes n'appartenant pas aux groupes à risque, dans la mesure des doses disponibles. Les personnes à risque restent cependant prioritaires. De nouvelles doses de vaccins continueront à être livrées aux cantons à un rythme hebdomadaire dans les semaines qui viennent. D'ici à la mi-décembre, 8,5 millions de doses de vaccin auront été mises à la disposition des cantons.
      Le vaccin contre la grippe saisonnière de cette année protégera-t-il contre la nouvelle grippe pandémique (H1N1) 2009 ?
      La vaccination contre la grippe saisonnière n'a pas d'effet sur la grippe pandémique (H1N1) 2009.
      Pour voir le reste des questions sur la vaccination, veuillez consulter ce document pdf
      Novembre 2009
      Source: pandemia.ch
    • Devrais-je me faire vacciner si j'ai déjà été infecté par la grippe ?
      Si vous avez déjà été victime de la souche 2009 du virus A (H1N1), vous disposez d'une immunité comparable à celle que devrait procurer le vaccin. Le seul moyen de vous assurer que c'est bien cette souche du virus grippal que vous avez contractée, c'est d'obtenir un diagnostic médical à cet effet. Or, depuis la confirmation que cette grippe était pandémique, l'OMS a recommandé de ne plus détecter systématiquement la souche 2009 de A (H1N1). De ce fait, la majorité des personnes atteintes par la grippe ne savent pas si elles ont été infectées par le virus A (H1N1) ou par un autre virus grippal. Les autorités médicales estiment qu'il n'y a aucun danger à recevoir le vaccin, même si on a déjà été infecté par le virus pandémique.
      voir les autres questions
      Octobre 2009
      Source: passeport santé.net
    • Faut-il envoyer mon enfant à l'école si un autre élève a contracté ou est susceptible d'avoir contracté la grippe pandémique (H1N1) 2009 ?
      Sauf avis contraire des autorités cantonales compétentes, les enfants doivent continuer d'aller à l'école. Les dispositions peuvent varier d'un canton à l'autre. Toutefois, il est important de ne pas mettre un enfant fiévreux à la crèche, ni de l'envoyer à l'école. Toute personne malade, adulte ou enfant, doit rester à la maison. Il est essentiel d'éviter tout contact avec d'autres enfants et, ainsi, toute contamination supplémentaire.
      Comment dois-je me protéger, si je soigne un enfant malade ?
      Lavez-vous les mains à chaque fois que vous avez été en contact avec l'enfant malade et évitez de vous toucher le nez, la bouche ou les yeux ; portez un masque lorsque vous êtes en contact avec lui ; encouragez-le à utiliser des mouchoirs en papier lorsqu'il tousse ou éternue ; évitez d'utiliser les mêmes objets (serviette, brosse à dents, vaisselle,…) que l'enfant malade ; nettoyez les surfaces (poignées de porte, téléphone,…) qu'il a touchées, car le virus peut rester infectieux plusieurs heures.
      Dois-je aller travailler si mon enfant est malade et a besoin de soins ?
      L'employeur est tenu de donner congé à un parent, sur présentation d'un certificat médical, pendant le temps nécessaire à la garde d'un enfant malade jusqu'à la concurrence de trois jours par cas de maladie. Suivant les circonstances, un employé peut également être libéré de l'obligation de travailler pendant une période plus longue si des raisons médicales le justifient. Cette dispense de travailler est assimilée à un empêchement du travailleur de travailler sans faute de sa part, au sens de l'art. 324a CO. En cas de maladie, le salaire est ainsi dû pour un temps limité. Les parents sont tenus d'éviter des absences prolongées en s'organisant différemment.
      Novembre 2009
      Source: pandemia.ch
    • Questions sur la grippe et les vaccins disponibles
      Le site unis contre la grippe offre des réponses aux questions les plus fréquentes concernant la grippe saisonnière et la pandémie de grippe (H1N1). Les documents sur cette page sont actualisés en permanence.

      Le site InfoVac offre des informations sur les vaccins contre la grippe A/H1N1, comment ils sont fabriqués, leur composition, les effets secondaires, leur efficacité, etc...

      Pour plus d'informations concernant la fabrication des vaccins en général, veuillez consulter le site passeportsante.net.
      Janvier 2009
      Source: passeportsante.net

    • How will you treat pregnant women if they have the flu?
      Pregnant women are at higher risk for severe complications and death from influenza, including both 2009 H1N1 influenza and seasonal influenza.
      Treatment with oseltamivir (Tamiflu®) or zanamivir (Relenza®) is recommended for pregnant women with suspected or confirmed influenza and can be taken during any trimester of pregnancy. The duration of antiviral treatment is 5 days.
      For additional information, see the updated interim recommendations for obstetric health care providers related to use of antiviral medications in the treatment and prevention of influenza for the 2009-2010 Season.
      See the other questions.
      Source: flu.gov (en)
    • Are there medicines to treat 2009 H1N1?
      Yes. There are drugs your doctor may prescribe for treating both seasonal and 2009 H1N1 called “antiviral drugs.” These drugs can make you better faster and may also prevent serious complications. This flu season, antiviral drugs are being used mainly to treat people who are very sick, such as people who need to be hospitalized, and to treat sick people who are more likely to get serious flu complications. Your health care provider will decide whether antiviral drugs are needed to treat your illness. Remember, most people with 2009 H1N1 have had mild illness and have not needed medical care or antiviral drugs and the same is true of seasonal flu.
      November 2009
      Source: Centers for disease control and prevention (CDC) (en)
    • What side effects can occur with influenza antiviral drugs?
      Side effects differ for each drug. If an antiviral drug has been prescribed for you, ask your doctor to explain how to use the drug and any possible side effects. Health care professionals prescribing flu antiviral drugs should alert patients about adverse events that can occur. For more information about side effects, see Antiviral Drugs: Summary of Side Effects.
      November 2009
      Source: CDC.gov (en)
    Questions qui ne se posent pas!

    • Est-ce que le Tamiflu (Oseltamivir) est un antiviral efficace?
      Des études ont montré l'efficacité du Tamiflu dans le traitement de la grippe chez l'adulte. Extrait du Compendium Suisse: "...Le traitement par Tamiflu a significativement réduit, de 32 heures, la durée des principaux symptômes cliniques de la grippe. De même, la sévérité de l'infection chez les patients avec grippe confirmée qui prenaient Tamiflu a diminué de 38% par rapport aux patients sous placebo..."

      Une autre étude, au contaire, n'a montré aucune différence du point de vue efficacité. Extrait du Compendium Suisse : "...Aucune différence n'a été enregistrée entre Tamiflu et le placebo en ce qui concerne le délai (médian) jusqu'à la régression de tous les symptômes, mais la durée de l'affection fébrile a été raccourcie d'un jour environ sous Tamiflu..."

      Concernant les enfants asthmatiques âgés de 6 à 12 ans, une étude a été menée chez 334 enfants. Elle a montré que:.." dans le groupe traité par l'oseltamivir, la durée moyenne de la maladie n'a pas pu être raccourcie de manière significative..."

      Voir aussi sur radio-canada.ca, un article sur le tamiflu : Vomissements et cauchemars
      Juin 2009
      Source: Compendium Suisse des médicaments

    • Neuraminidase inhibitors for treatment and prophylaxis of influenza in children: systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials
      Cette étude a été publiée dans le British Medical Journal (BMJ) en Aôut 2009. Elle a comme objectif d'évaluer l'effet de l'inhibiteur de la neuraminidase oseltamivir (Tamiflu) et zanamivir (Relenza).
      Extrait : "Conclusions of the study: Neuraminidase inhibitors provide a small benefit by shortening the duration of illness in children with seasonal influenza and reducing household transmission. They have little effect on asthma exacerbations or the use of antibiotics. Their effects on the incidence of serious complications, and on the current A/H1N1 influenza strain remain to be determined."
      August 2009
      Source: BMJ.com (en)
    • Que pensez de la présence de nanoparticules dans le vaccin?
      Cet article "Nano Particles used in Untested H1N1 Swine Flu Vaccines" redigé par F. William Engdahl montre que le vaccin utilisé pour la grippe H1N1 contient des nanoparticules qui peuvent être dangereuses pour la santé.
      Extrait: "Vaccines which have been approved by the responsible government authorities for vaccination against the alleged H1N1 Influenza A Swine Flu have been found to contain nano particles. Vaccine makers have been experimenting with nanoparticles as a way to “turbo charge” vaccines for several years. Now it has come out that the vaccines approved for use in Germany and other European countries contain nanoparticles in a form that reportedly attacks healthy cells and can be deadly."
      Septembre 2009
      Source: infowars.com (en)
    • Pourquoi Baxter dévoile la totalité de son contrat avec l'Etat?
      Pour en savoir plus veuillez consulter l'article du site Rue89. Grippe A : Baxter dévoile la totalité de son contrat avec l'Etat
      D'autres articles polémiques en France:
      Pourquoi la campagne de vaccination contre la grippe A prend enfin
      Grippe A : le marché des produits hydro-alcooliques est devenu fou
      Novembre 2009
      Source: Rue89, site d'actualités sur Internet en France
    • Est ce que l'immunité avec adjuvants est meilleure?
      Extrait du rapport du Comité de lutte contre la grippe fonctionnant en groupe de travail du HCSP/CTV (Comité technique des vaccinations) de Juin 2009: "... dans une situation pandémique, proposer un vaccin avec adjuvant pour les enfants de plus de trois ans pourrait être une solution acceptable. Au dessous de cet âge, l'option à retenir serait de proposer un vaccin sans adjuvant, position qui pourrait être revue en fonction des données d'immunogénicité et de tolérance de ce type de vaccin et de la sévérité de la maladie. Les mêmes considérations s'appliquent à la femme enceinte..."

      Voir aussi le rapport du 28 Octobre 2009 : Actualisation de l'avis relatif aux recommandations sur l'utilisation des vaccins pandémiques dirigés contre le virus grippal A(H1N1)v
      Octobre 2009
      Source: Haut Conseil de la santé publique (HCSP)

    Lectures ayant servi à la préparation du reportage de 36.9°

    • GRAIN
      Un système alimentaire qui tue: La peste porcine, dernier fléau de l'industrie de la viande
      GRAIN est une petite organisation internationale à but non lucratif, qui soutient la lutte des paysans et des mouvements sociaux pour renforcer le contrôle des communautés sur des systèmes alimentaires fondés sur la biodiversité, sans abandonner ce qui a toujours fait sa force: l'indépendance de ses recherches et de ses analyses. L'organisation est à la fois en lien direct avec les réalités locales du Sud et capable de suivre toutes les évolutions au niveau mondial.
      Avril 2009
      Source: http://www.grain.org/
    • Swine CAFOs and Novel H1N1 Flu: Separating Facts from Fears
      Charles W. Schmidt
      Environmental Health Perspectives
      Volume 117, Number 9, September 2009
      2009
      Source: http://www.ehponline.org/ (en)
    • The Persistent Legacy of the 1918 Influenza Virus
      David M. Morens, Jeffery K. Taubenberger, Anthony S. Fauci
      The New England Journal of Medicine
      Volume 361, July 16, 2009, p. 225-229
      2009
      Source: http://content.nejm.org/ (en)
    • Historical Perspective: Emergence of Influenza A (H1N1) Viruses
      Shanta M. Zimmer, Donald S. Burke
      The New England Journal of Medicine
      Volume 361, July 16, 2009, p. 279-285
      2009
      Source: http://content.nejm.org/ (en)
    • A U.S. Hog Giant Transforms Eastern Europe
      Doreen Carvajal and Stephen Castle
      The New York Times, May 5, 2009
      Cenei, Romania. For centuries, peasant farmers here have eked a living from hogs, driving horses along ancient pocked roads. Old customs and jobs are dying and the air itself is changing, however, transformed by an American newcomer, Smithfield Foods. Almost unnoticed by the rest of the Continent, the agribusiness giant has moved into Eastern Europe with the force of a factory engine, assembling networks of farms, breeding pigs on the fast track, and slaughtering them for every bit of meat and muscle that can be squeezed into a sausage. The upheaval in the hog farm belts of Poland and Romania, the two largest E.U. members in Eastern Europe, ranks among the Continent's biggest agricultural transformations.
      May 2009
      Source: http://www.nytimes.com/ (en)
    • GRAIN: L'exemple de la grippe aviaire en Indonésie et au Vietnam
      L'Indonésie s'efforce de faire changer les règles de l'OMS sur les vaccins contre la grippe
      Edward Hammond
      L'Indonésie et le Vietnam sont parmi les pays les plus affectés par l'épidémie de grippe aviaire persistante qui sévit en Asie du Sud-Est. En juillet 2008, GRAIN y a rencontré des petits producteurs de poulet et des personnes qui travaillent sur les mesures de lutte anti-grippe. La situation dans ces deux pays est vraiment inquiétante: les autorités utilisent la grippe aviaire comme prétexte pour détruire un système alimentaire extrêmement efficace qui s'est bâti sur des générations. Ce système est le moyen de subsistance de millions de gens, depuis les petits éleveurs jusqu'aux bouchers des marchés de rue. Il est complètement durable et procure aux populations rurales et urbaines une alimentation nourrissante à des prix abordables. Aujourd'hui, c'est sur les cendres de la diversité de la volaille asiatique que les géants de l'industrie de la volaille construisent leurs usines modernes.
      L'Indonésie a souffert de la grippe aviaire plus que tout autre pays. A travers l'archipel, nombre de programmes locaux et internationaux ont été mis en place pour lutter contre la maladie, mais pratiquement rien n'a été fait pour faire face aux grandes entreprises de volaille qui sont responsables de l'introduction puis de la dissémination de la maladie.
      Avril 2009
      Source: http://www.grain.org/
    • Livestock's long shadow
      Environmental issues and options
      Pierre Gerber, et al.
      FAO - Food And Agriculture Organization Of The United Nations, Rome, 2006
      2006
      Source: http://www.fao.org/ (en)
    • The Potential Role of Concentrated Animal Feeding Operations in Infectious Disease Epidemics and Antibiotic Resistance
      Mary J. Gilchrist, Christina Greko, David B. Wallinga, George W. Beran, David G. Riley, Peter S. Thorne
      Environmental Health Perspectives
      Volume 115, Number 2, February 2007
      2007
      Source: http://www.ehponline.org/ (en)
    • IFIP - Production porcine dans l'UE: chiffres clés
      L'IFIP - Institut du porc accompagne les professionnels de la filière porcine pour contribuer à la modernisation, la compétitivité et au développement durable du secteur. Des chiffres clés sur le cheptel porcin dans l'Union Européenne, la consommation et le commerce de viandes et de produits de porc.
      Septembre 2009
      Source: http://www.itp.asso.fr/
    • The Humane Farming Association
      HFA, founded in 1985, has gained US recognition and respect through its hard work and its highly-visible, highly-successful campaigns. HFA's goals are to protect farm animals from cruelty, to protect the public from the dangerous misuse of antibiotics, hormones, and other chemicals used on factory farms, and to protect the environment from the impacts of industrialized animal factories.
      In the last decade, well over half of all the family farms raising pigs have been put out of that business. Enabled by drugs that allow animals to be intensively confined, and encouraged by federal tax breaks that favored large-scale corporate agriculture, industrial pig farms now dominate the pork industry. This has created dire consequences for family farmers, consumers, the environment, and, of course, the animals.
      2009
      Source: http://www.hfa.org/ (en)
    • PETA France - Pour une Ethique dans le Traitement des Animaux
      PETA a pour objectif de faire reconnaître et de protéger les droits de tous les animaux. L'association concentre plus particulièrement ses efforts sur l'élevage industriel, l'expérimentation, la fourrure et les spectacles: c'est dans ces domaines que les animaux souffrent le plus, le plus longtemps, et en plus grand nombre.
      PETA a par exemple obtenu les toutes premières condamnations pour mauvais traitements d'animaux dans les élevages et contribué à convaincre des multinationales telles que McDonald ou Burger King d'améliorer les conditions d'élevage de leurs animaux.
      2009
      Source: http://www.petafrance.com/

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Mar 2017