MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session
Doc HCM pour les Suisses romands uniquement. Faites un bilan gratuit et obtenez des conseils (alimentation, cancers, poids, stress, ...)

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Situations de vie
Notre sélection de thèmes

Agenda santé
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées
Médecine digitale : la santé connectéeÉmission 36.9° - TSR
Médecine digitale : la santé connectée
23 avril 2014

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Liens sélectionnés par Health On the Net Foundation dans le cadre de l'émission 36.9° diffusée le mercredi 07 mars 2012, 20:05 sur TSR 1:

    Le Jeûne, une nouvelle thérapie?

    Le Jeûne, une nouvelle thérapie? Une méthode qui traiterait certaines maladies chroniques, qui préparerait les patients à mieux lutter contre le cancer, qui ne s'appuierait sur aucun médicament, ni geste chirurgical, cela existe. Longtemps décrié à l'ouest mais étudié en secret à l'est, le jeûne a désormais franchi le rideau de fer et passionne les chercheurs les plus pointus.

    Le Jeûne, qu'est ce que c'est?

    • Le jeûne est sans doute l'une des plus anciennes approches d'autoguérison. Même dans la nature, les animaux cessent instinctivement de manger quand ils sont malades ou blessés. Le jeûne complet consiste à s'abstenir de tout aliment (solide et liquide), à l'exception de l'eau, pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, détoxiquer et régénérer l'organisme. Selon ses tenants, le jeûne contribuerait au maintien d'une bonne santé, au même titre qu'une saine alimentation, l'exercice physique et l'équilibre émotif.

      Les gens qui entreprennent un jeûne le font généralement pour « faire un grand ménage » ou donner au corps des conditions optimales de guérison. De tout temps, il a également été associé à des pratiques spirituelles ou religieuses. Il procurerait en outre un sentiment de clarté d'esprit et de « désencombrement mental »1. L'application du jeûne à des fins thérapeutiques demeure toutefois un sujet controversé. Certains praticiens y voient un danger pour la santé ou croient qu'il serait imprudent de l'entreprendre sans la supervision d'un professionnel de la santé.
      Juin 2011
      Source: PasseportSanté.net (fr)

    Les contre-indications du jeûne


    • ■ Fatigue, anorexie et boulimie, immunité affaiblie, faiblesse et arythmie cardiaques, cancer, ulcères peptiques, maladies rénales, tuberculose, états pré et post-chirurgicaux, carences nutritionnelles, allaiter et être enceinte sont tous des états et des affections qui sont contre-indiqués pour entreprendre un jeûne, particulièrement s'il s'agit d'une jeûne radical à l'eau. Plus le jeûne est long, plus ses effets seront marqués.
      ■ Règle générale, les maladies laissant l'individu très affaibli ou affectant les organes très sollicités par le jeûne, comme le foie et les reins, sont des contre-indications au jeûne.
      ■ Il va de soi que les jeûnes prolongés (plus d'une semaine), étant donnés l'importance des changements qu'ils entraînent dans le métabolisme, devraient toujours être faits sous supervision médicale.
      Juin 2011
      Source: PasseportSanté.net (fr)
    Les risques du jeûne


    • ■Régime inefficace sur le long terme car la personne reprend très rapidement, voire plus, tous les kilos.
      ■Culpabilité, une frustration.
      ■Fatigue intense en raison de la fonte musculaire et du manque d'énergie
      ■Carences multiples.
      ■Acquisitions de mauvaises habitudes alimentaire
      ■Favorise la fonte des muscles
      ■Chute de la tension artérielle
      ■Malaises, céphalées, hypoglycémie.. en raison d'un affaiblissement de l'organisme.
      ■Risques d'accidents cardio-vasculaires, de troubles du rythme cardiaque et d'arrêt cardiaque
      ■ La reprise du poids après l'arrêt du régime est provoquée par une augmentation de la surcharge graisseuse
      Juillet 2009
      Source: Santé-medecine.net (fr)
    Le jeûne et les dérives sectaires

    • Certaines organisations peuvent faire de la nutrition une forme d'alternative pour la santé. La quête de la pureté ou du bien-être, récurrente dans la mouvance sectaire, est souvent utilisée comme moyen d'attirer de nouveaux adeptes. Cette quête requiert dans certains groupes et à travers des méthodes non conventionnelles à visée thérapeutique, la mise en oeuvre de pratiques de détoxination alliant exercice physique, frugalité ou encore jeûne
      Source: La Miviludes: La nutrition (fr)
    Jeûne thérapeutique

    • Le jeûne aussi efficace que la chimiothérapie pour lutter contre le cancer
      Science Translational Medicine Rapid Publication (fr)
    • Jeûne et cancer
      Des essais cliniques de phase I portant sur des jeûnes de courte durée, deux jours avant et un jour après la chimiothérapie, ont déjà commencé aux États-Unis (Mayo Clinic et Los Angeles) et aux Pays-Bas. Ces essais portent sur des patients atteints de cancers du sein, de l'ovaire ou des voies urinaires. Les résultats de ces travaux (qui portent uniquement sur la sécurité puisqu'il s'agit de phases I) seront connus dans deux à trois mois.
      Février 2012
      Source: Dr Véronique Nguyen Lee et coll. Science Translational Medicine (fr)
    Jeûne et métabolisme Jeûne et spiritualité

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2014 Newsletter Dernière modification: Avr 2012