MaSantéRomande
-Créer un compte (gratuit)
-Ouvrir une session

Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes


Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Emission 36.9° diffusée le mercredi 16 mai 2012, 20:15 sur RTS 1:

    Quand la mémoire se trouble

    Quand la mémoire se trouble Dans société de la performance et de la vitesse, la plainte mnésique a tendance à être de plus en plus fréquente. Le moindre ralentissement de notre mémoire de travail et on s'inquiète. Ceci d'autant plus que derrière la perte de mémoire se profile souvent la peur de l'apparition d'une maladie neurodégénérative, le surnom de la maladie d'Alzheimer étant la maladie de la mémoire.

    Amnésie

    • Qu'est-ce qu'une amnésie?

      Du grec amnesia qui signifie littéralement sans mémoire, l'amnésie est une pathologie neuropsychologique entraînant la perte partielle ou totale de la mémoire.

      Cette pathologie survient lorsque les processus neurobiologiques complexes, à l'oeuvre dans l'apprentissage et le stockage d'informations à court ou long termes, sont perturbés.


      Janvier 2010
      Source: sante-medecine.net

    • Comment devient-on amnésique ?

      Les causes de l'amnésie sont multiples :
      - traumatisme crânien consécutif à un accident ou une agression,
      - maladies vasculaires (AVC) ou cérébrales (cancer du cerveau, troubles mentaux),
      - toxicomanies (alcoolisme chronique - syndrome de Korsakoff -, consommation de cannabis et d'ecstasy en particulier),
      - troubles psychologiques consécutifs à un choc émotionnel traumatique (agression sexuelle, témoin de scène de guerre, de morts violentes, etc.) que l'individu « efface » littéralement de sa mémoire (on parle alors d'amnésie psychogène).


      Janvier 2010
      Source: sante-medecine.net

    • Les différentes formes d'amnésies

      Les différentes formes d'amnésie sont liées aux zones cérébrales touchées. Selon la zone endommagée, la nature de l'amnésie varie donc.

      Amnésie rétrograde
      L'amnésie de la mémoire à long terme, appelée amnésie rétrograde, se manifeste lorsque l'hippocampe est endommagée. Appelée aussi corne d'Ammon, l'hippocampe est situé à la base du cerveau dans la zone du lobe temporal. L'altération de cette partie du cerveau déclenche une détérioration partielle ou totale des mémoires sémantique et épisodique (la mémoire dite déclarative).
      La mémoire sémantique est celle qui permet à un sujet de se remémorer le prénom de sa grand-mère décédée dix ans plus tôt, ou le sens d'un mot savant appris sur les bancs du lycée.
      La mémoire épisodique est celle qui rend possible le souvenir d'une date de mariage ou des événements associés à un déménagement.

      Amnésie antérograde
      L'amnésie de la mémoire courte, appelée amnésie antérograde, apparaît lorsque certaines zones du cortex préfrontal, mais aussi occipital et pariétal, altèrent le fonctionnement normal de réseaux neuronaux impliqués dans l'apprentissage et la mémoire de travail.
      Cette forme d'amnésie interdit la mémorisation d'un nom, d'un chiffre, d'une procédure qui vient à peine d'être lu, vu ou entendu par le patient ; cette amnésie freine, voire interdit, toute capacité d'apprentissage et d'appropriation de nouveaux savoirs.

      L'amnésie de la mémoire procédurale
      La mémoire dite procédurale (ou non-déclarative) correspond en quelque sorte à la partie inconsciente de la mémoire. Elle concerne l'ensemble des habitudes et réflexes acquis : faire du vélo, nager le crawl, conduire une voiture, jouer d'un instrument de musique, etc.
      Cette forme d'amnésie apparaît lorsque le striatum est touché. Situé au centre du cerveau, le striatum est une structure nerveuse impliquée dans les mouvements volontaires et la motricité automatique.


      Janvier 2010
      Source: sante-medecine.net

    Démence

    • Qu'est-ce qu'une Démence?

      La démence est une affection qui entraîne une détérioration du fonctionnement intellectuel. Elle se caractérise par un déclin des facultés mentales, notamment des fonctions cognitives:
      - mémoire,
      - attention,
      - parole,
      - orientation,
      - capacité à reconnaître des personnes,
      - planification d'activités,
      - organisation de la vie courante.

      Ces symptômes s'accompagnent d'une modification du comportement et de l'humeur:
      - agitation,
      - angoisse,
      - dépression (parfois hallucinations).

      Il s'agit d'un processus irréversible qui conduit progressivement à une perte d'autonomie.

      Parmi les différents types de démence, la maladie d'Alzheimer est la plus fréquente.


      Novembre 2009
      Source: hug-ge.ch

    • Comment communiquer avec une personne atteinte de démence ?

      Communiquer avec une personne atteinte de démence n'est pas facile. Cela demande une adaptation constante aux capacités de votre interlocuteur.

      Quelques règles simples
      - saluez-la, présentez-vous et parlez clairement
      - assurez-vous de son confort
      - prévoyez et prenez du temps
      - mettez-vous en face, à la même hauteur, pour attirer son regard
      - installez-vous dans un lieu calme et éclairé
      - pensez à ses lunettes, prothèses auditives et dentaires
      - servez-vous des mots et aussi des gestes
      - ne donnez qu'une information à la fois
      - posez des questions simples dont la réponse est oui ou non.


      Novembre 2009
      Source: hug-ge.ch

    • Votre proche présente des troubles de mémoire , une démence ou une maladie d'Alzheimer ?

      La perte d'autonomie et d'indépendance peut s'avérer très pénible pour les malades et leur entourage. En effet, ce qu'un proche envisage d'assumer aujourd'hui risque de devenir pour lui impossible demain. En tant que soignant ou aidant principal, vous devez apprendre à vous adapter à cette situation particulière.

      Programme d'information et de soutien - mémoire (PrISM) :
      Ce programme de soutien gratuit est réservé aux proches des patients suivis par le service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé (SUPAA) à Prilly-Lausanne ou par le service de médecine interne de réhabilitation (SMIR) de l'Hôpital des Trois-Chêne à Thônex-Genève.


      Septembre 2007
      Source: hug-ge.ch

    Consultation de la mémoire

    • l'UNIL-CHUV ouvre un Centre de la Mémoire

      Maladie d'Alzheimer et autres pathologies démentielles : pour mieux lutter contre ce mal susceptible de frapper, dans le canton, 5'000 nouvelles personnes dans les 20 ans à venir, le CHUV ouvre, dès le 1er septembre 2012, un Centre de la Mémoire.


      Mai 2011
      Source: chuv.ch

    • Consultation de la mémoire (CM) Service Universitaire de Psychiatrie de l'Age Avancé (SUPAA)

      La Consultation de la mémoire s'adresse aux patients (à leur médecin traitant et à leurs proches) qui souhaitent une évaluation pluridisciplinaire approfondie de leurs plaintes ou troubles de mémoire. Les consultations se font exclusivement dans les locaux du Tunnel.


      Janvier 2012
      Source: chuv.ch

    Liens utiles

    • Association VIVA

      Notre monde change et l'espérance de vie augmente : il faut donc repenser et réinventer la place des aînés dans la communauté. En particulier, comment favoriser le "bien-vieillir" et faire face aux défis du vieillissement cérébral ?

      L'Association VIVA a pour but d'offrir quelques réponses à cette question, d'une part en suscitant la mise en place et la diffusion de mesures de prévention permettant de mieux aborder le vieillissement cérébral et, d'autre part, en proposant des interventions favorisant le maintien de l'autonomie et de la dignité, ainsi que la solidarité entre générations, au sein des communautés locales. Nous avons également à coeur d'offrir à nos aîné(e)s l'opportunité de donner autant que de recevoir et d'être pleinement impliqué(e)s dans les projets, y compris dans le choix et l'élaboration de ces derniers.


      Source: association-viva.org

    • Département de santé mentale et de psychiatrie

      La neuropsychiatrie cherche à comprendre les interrelations complexes entre le comportement et les fonctions cérébrales à partir de différentes perspectives incluant celles de la psychologie, de la neurologie et de la psychiatrie. La neuropsychiatrie étudie plus particulièrement les symptômes psychiatriques en relation avec un dysfonctionnement cérébral. Sont principalement concernées les maladies comme la schizophrénie, les démences, les accidents vasculaires cérébraux, les troubles de l'humeur, l'épilepsie, les troubles du sommeil, etc.. Les aspects génétiques sont également envisagés.


      Février 2010
      Source: psychiatrie.hug-ge.ch

    • Association Alzheimer Suisse

      L'Association Alzheimer Suisse est une organisation d'intérêt public, indépendante et neutre sur le plan confessionnel et politique. Elle s'engage en faveur d'une société dans laquelle l'égalité de droits et d'estime est garantie à toute personne. Elle défend les intérêts des personnes atteintes de démence (Alzheimer ou autres formes) et ceux de leurs proches.


      Juin 2003
      Source: alz.ch

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2016 Newsletter Dernière modification: Mar 2017