Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes
Outils et jeux interactifs

Naviguez dans le corps humain en 3D

Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Emission 36.9° diffusée le mercredi 20 février 2013, 20:15 sur RTS 1:

    Chasse au dopage

    Chasse au dopage Les scandales récents montrent que le combat antidopage est loin d'être efficace. Pourtant, les jeunes athlètes subissent une inquisition sans pardon, où la présomption d'innocence n'existe pas. Un système tout répressif qui ne protègera pas le sport amateur d'une généralisation des conduites dopantes.

    Législation

    • Le Code mondial antidopage

      Le Code est le document fondamental et universel sur lequel repose le Programme mondial antidopage dans le sport. Le but du Code est de promouvoir la lutte antidopage par l'harmonisation universelle des principaux éléments liés à la lutte contre le dopage. Le Code est suffisamment précis pour permettre l'harmonisation totale des questions où l'uniformité est nécessaire, et suffisamment général pour offrir une certaine souplesse dans l'application des principes antidopage admis.

      2009
      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Questionnaire d'évaluation de conformité au Code

      7 L'article 23.4.2 du Code mondial antidopage stipule que « Afin de faciliter cette surveillance, chaque signataire devra rendre compte à l'AMA de sa conformité au Code tous les deux ans et expliquer, s'il y a lieu, les motifs de sa non-conformité. »

      Afin de faciliter la tâche des signataires, l'AMA a préparé le Questionnaire d'évaluation de conformité au Code. Ce questionnaire comprend des questions à choix multiples portant sur les exigences et les clauses des règles antidopage adoptées par les signataires, ainsi que sur les mesures prises ou non par ces derniers.

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Standards internationaux

      Le Code fonctionne en conjonction avec cinq Standards Internationaux destinés à créer une harmonisation parmi les organisations antidopage dans divers domaines de la lutte contre le dopage: la Liste des interdictions, les contrôles, les laboratoires, les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) et la protection des renseignements personnels.

      Ces Standards ont fait l'objet de vastes procédures de consultation parmi les partenaires de l'AMA, et leur application est obligatoire pour les signataires du Code.

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Liste des substances et méthodes interdites 2013

      La Liste des interdictions est une pierre angulaire du code de l'Agence mondiale antidopage et un élément clé de l'harmonisation. La Liste des interdictions est mise à jour annuellement à la suite d'un vaste processus de consultation facilité par l'AMA.La Liste 2013 est valide du 1er janvier au 31 décembre 2013.



      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Standards internationaux de contrôle

      Le but des Standards internationaux de contrôle (SIC) est de planifier des contrôles efficaces et de préserver l'intégrité et l'identité des échantillons depuis la notification du sportif jusqu'au transport des échantillons au laboratoire

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Standard international pour les laboratoires (SIL)

      Le but du Standard international pour les laboratoires (SIL) est d'assurer la production par les laboratoires de résultats d'analyse valides et de données ayant valeur de preuve, ainsi que l'harmonisation des modalités d'obtention et de rendu des résultats pour l'ensemble des laboratoires accrédités.

      Le SIL et les documents techniques associés spécifient également les critères qui doivent être remplis par les laboratoires antidopage pour obtenir et conserver leur accréditation de l'AMA.

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Standard international pour l'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques

      Les sportifs peuvent être malades ou présenter des conditions qui exigent la prise de médicaments particuliers. Lorsque la médication prise dans le but de traiter une maladie ou une condition particulière fait partie de la Liste des interdictions, une autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) peut permettre à ce sportif de prendre cette médication requise.

      Cette section fournit des informations sur la procédure d'AUT pour les sportifs, les membres des comités AUT et toutes les personnes concernées par le domaine de la lutte contre le dopage.

      Le but du Standard international pour l'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (SIAUT) est de garantir l'harmonisation dans tous les sports et dans tous les pays des procédures suivies pour accorder une AUT.

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Standard international pour la protection des renseignements personnels

      Le but du Standard international pour la protection des renseignements personnels (SIPRP) est de garantir que toutes les parties impliquées dans la lutte contre le dopage dans le sport appliquent des mesures minimum de protection dans le cadre de la collecte et du traitement de données personnelles des sportifs, notamment en relation avec les contrôles du dopage, les informations sur la localisation et les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques.

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    • Passeport biologique de l'Athlète

      Le principe du Passeport biologique de l'Athlète (PBA) est basé sur le suivi au fil du temps de variables biologiques sélectionnées qui révèlent indirectement les effets du dopage, par opposition à la détection de la substance dopante elle-même.

      Les organisations antidopage (OAD) devraient considérer d'intégrer le Passeport biologique de l'Athlète dans le cadre élargi d'un programme antidopage efficace afin :
      • d'identifier et de cibler les sportifs devant se soumettre à des contrôles du dopage particuliers par une interprétation intelligente et opportune des données du Passeport; et
      • de poursuivre des violations des règles antidopage détectées dans un passeport anormal, conformément à l'article 2.2 du Code : Usage ou tentative d'usage par un sportif d'une substance interdite ou d'une méthode interdite) du Code mondial antidopage (le Code)

      Source: Agence Mondiale Antidopage
    Contrôles

    • Processus de contrôle

      Le déroulement des contrôles antidopage est précisément réglementé au niveau de la norme internationale pour les contrôles antidopage de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Cette norme doit impérativement être respectée par l'ensemble des organes de contrôle.

      En Suisse, la réalisation des contrôles antidopage est réglementée dans le cadre des prescriptions d'exécution de Swiss Olympic. Les contrôles antidopage en Suisse sont certifiés ISO depuis janvier 2004.En Suisse, les contrôles lors de compétitions ou d'entraînements sont dans la plupart des cas assurés par Antidoping Suisse. Les fédérations internationales, l'AMA ou les agences nationales antidopage peuvent également effectuer ou faire effectuer des contrôles lors des compétitions ou des entraînements.Les prélèvements peuvent uniquement être analysés par un laboratoire accrédité par l'AMA. Le Laboratoire suisse d'analyse du dopage (LAD), situé à Lausanne, est un laboratoire accrédité par l'AMA.

      Source: antidoping.ch
    • Le contrôle urinaire: étape par étape

      Les textes et images suivants décrivent la réalisation d'un contrôle urinaire, étape par étape. Les contrôles peuvent différer selon qu‘ils ont lieu en compétition, hors compétition ou à l‘étranger.
      Etapes:
      • Convocation et identification
      • Zone de contrôle
      • Remise de l'urine
      • Choix du kit de contrôle
      • Transvasement de l'urine
      • Fermeture des flacons
      • Protocole de contrôle antidopage
      • Signature
      • Fin des contrôles et analyse
      • Cas particulier: scellés provisoires

      Source: antidoping.ch
    • Le contrôle sanguin: étape par étape

      Les textes et images suivants décrivent la réalisation d'un contrôle sanguin, étape par étape. Les contrôles peuvent différer selon qu‘ils ont lieu en compétition, hors compétition ou à l'étranger.
      Etapes:
      • Notification et identification
      • Zone de contrôle
      • Choix du matériel de contrôle
      • Prélèvement de sang
      • Inscription sur les échantillons sanguins
      • Fermeture des éprouvettes de prélèvement sanguin
      • Protocole de contrôle antidopage
      • Signature
      • Fin des contrôles
      • Envoi et analyse des échantillons de sang


      Source: antidoping.ch
    Suppléments alimentaires

    • Qu'est-ce qu'un supplément alimentaire?

      Un supplément ou complément alimentaire est une préparation contenant un ou plusieurs nutriments sous forme concentrée. Il se prend en plus de l'alimentation normale. Les compléments alimentaires sont sensés aider à rééquilibrer rapidement une carence ou à couvrir des besoins physiologiques augmentés dans certaines situations particulières. Dans le monde sportif, les suppléments alimentaires sont surtout utilisés dans le but de maintenir la capacité de performance physique.

      Source: antidoping.ch
    • Guide des suppléments alimentaires

      Ce guide des suppléments alimentaires donne quelques renseignements utiles, objectives et indépendantes, sur les nombreux compléments alimentaires disponibles sur le marché des produits destinés aux sportifs. Il s'adresse à tous les sportifs pratiquant la compétition, aux entraîneurs et tous les intéressés.

      Source: antidoping.ch
    Bases juridiques en Suisse

    • La lutte contre le dopage en Suisse repose sur de multiples bases en droit international général, ainsi qu'en droit public et privé. Vous trouverez, ci-après, certaines des principales normes ainsi qu'une brève explication de ces normes.
      Source: antidoping.ch
    Prévention

    • Clean Winner d'Antidoping Suisse: héros ou tricheur?
      • Quels sont mes droits en cas de contrôle antidopage?
      • Est-ce que les compléments alimentaires sont utiles?
      • Est-ce que je peux absorber n'importe quels médicaments?
      • Qu'est-ce que je dois réellement savoir sur le dopage, en tant que sportive ou sportif?

      Le programme e-Learning « Clean Winner », disponible sur www.antidoping.ch répond à ces questions de manière à la fois intéressante et ludique.

      Source: antidoping.ch
    Les conduites dopantes

    • Dopage au quotidien

      Dans le cadre congrès, le thème du dopage au quotidien a été abordé sous l'angle de la santé publique, en intégrant des perspectives éthiques, neuropharmacologiques et de médecine préventive. Au terme de la journée, l'utilisation ou l'abus de produits dopants au quotidien n'est pas apparu (pour le moment) comme un problème principal en matière d'addiction.

      Il est pourtant essentiel de rester attentif à la médicalisation insidieuse de notre quotidien. En effet si en cas de problèmes (psycho)-sociaux, la solution consiste exclusivement à prendre des médicaments, cela représente une réduction du modèle biopsychosocial au seul aspect «bio» (réduction à une «intervention physique» sans tenir compte des aspects psychiques et sociaux), selon le pharmacologue Felix Hasler, l'un des six orateurs.

      Source: Addiction Suisse
    Congrès sur le Dopage Médias Liens

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2020 Newsletter Dernière modification: Mar 2017