Informations Maladies
Professionnels de santé
Hôpitaux, Cliniques
Associations de patients
Organismes officiels
Sports et Alimentation
Offres d'emploi Santé
Situations de vie
Notre sélection de thèmes
Outils et jeux interactifs

Naviguez dans le corps humain en 3D

Actualités Santé en Suisse:

Confédération suisse

Swissmedic - Sécurité des médicaments

Agenda santé
Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
 
En partenariat avec l'AMG:
Localisez les médecins proche de vous!
Appli gratuite
sur Itunes et Android
Android
Apple Store
Applications mobiles Suisses indispensables
 Emissions télévisées

Newsletter gratuite:


Enquêtes:
  • Enquête auprés des médecins genevois de l'AMG
  • Donnez votre avis sur SanteRomande

  • Ajouter un site

    Soutenez SanteRomande - Faites un don

    Liens sélectionnés par Health On the Net Foundation dans le cadre de l'émission 36.9° diffusée le mercredi 04 mars 2015, 20:10 sur RTS 1:

    Et si les odeurs nous menaient par le bout du nez ?

    Et si les odeurs nous menaient par le bout du nez ? Les perceptions olfactives et les émotions ont souvent été considérées comme périlleuses pour l'équilibre individuel et dangereuses pour l'harmonie sociale. Les odeurs ont même été accusées d'empêcher de penser. Or. Depuis une vingtaine d'années, l'odorat passionne les scientifiques. Ce n'est qu'en 2003 que les scientifiques découvrent, stupéfaits, que l'humain a 4 gênes pour la vision et…400 pour l'odorat. Depuis, les expériences se multiplient. Quels sont les liens qui se tissent entre le souvenir et l'odorat ? Comment le cerveau range-t-il toutes ces informations. Notre équipe est allée à la rencontre de scientifiques, parfumeurs et anosmiques, ces personnes qui n'ont pas ou plus d'odorat, pour tenter de comprendre l'influence de l'odorat sur nos vies. Et si les odeurs nous menaient par le bout du nez ?

    L'odeur c'est quoi ?

    • Mais au fond, qu'est-ce qu'une odeur ?
      Une odeur est la somme de plusieurs molécules qu'on pourrait qualifier de molécules odorantes. Imaginez, par exemple, l'odeur d'une fleur. Pour simplifier, c'est à la fois une odeur douce et parfumée. Son odeur est donc composée à la fois d'une molécule odorante douce et d'une molécule odorante parfumée.
      Source: Swiss-Prot (fr)
    • L'odorat
      Si une rose sent bon, est-ce seulement dû à la nature des molécules qu'elle libère ? Loin de là. Car la perception olfactive est un phénomène complexe, qui comprend des facettes tant biologiques que culturelles.
      Source: La recherche
    • Perception des odeurs
      Comment perçoit-on les odeurs : le système olfactif consiste en un vaste ensemble de détecteurs; chacun d'entre eux est chargé de signaler la présence d'une forme moléculaire particulière, qui peut être présente sur plusieurs molécules odorantes différentes. Les molécules odorantes, transportées par l'air, atteignent la muqueuse olfactive et après avoir traversé une couche de mucus, viennent se lier sur les neurones olfactifs, extrêmement sensibles. Le système olfactif a le pouvoir de distinguer les molécules odorantes grâce à un grand nombre de protéines réceptrices : "l'identification" de l'odeur sera faite par les différences de structures du couplage aux molécules odorantes.
      Source: cnrs (fr)
    • Mécanismes de l'olfaction et récepteurs :

      Source: cnrs (fr)
    Les gênes et le cerveau de l'odorat

    • la famille de gènes qui codent pour les récepteurs olfactifs
      En 1991, c'est le succès. Buck et Axel identifient une nouvelle famille de gènes correspondant aux récepteurs olfactifs. Cette famille nouvellement découverte compte près de 200 membres! Et les deux scientifiques ne seront pas surpris d'apprendre par la suite que leur découverte n'est que le sommet de l'iceberg : chez certains mammifères, comme le rat, le nombre de gènes codant pour des récepteurs olfactifs peut atteindre le millier ! Ainsi, près de 1% de notre génome serait consacré à l'information génétique pour les récepteurs olfactifs, ce qui en ferait la plus grande famille de protéines connue à ce jour chez l'être humain...
      Source: Swiss-Prot (fr)
    • Le nez et le cerveau au service de l'odorat
      CQFD (13.08.13) Alan Carleton, Département de neurosciences à l'UNIGE. La représentation d'une odeur évolue après la première inspiration et qu'il y a une rémanence olfactive qui persiste au niveau central.
      Source: CQFD
    • Odorat : le nez et le cerveau forment une équipe de choc..
      Le groupe d'Alan Carleton, au Département de neurosciences de la Faculté de médecine de l'Université de Genève (UNIGE) vient de montrer que la représentation d'une odeur évolue après la première inspiration et qu'il y a une rémanence olfactive qui persiste au niveau central.
      2013
      Source: HUG
    • Les odeurs émotionnelles créent des souvenirs forts
      Plus une odeur suscite d'émotion, plus le contexte dans lequel elle a été respirée est bien mémorisé. Une équipe Inserm a réussi à mettre au point un protocole expérimental permettant de montrer ce phénomène en laboratoire, grâce à des volontaires. Reste à comprendre les mécanismes biologiques qui lui sont associés.
      Source: inserm
    • Le lien entre odorat et santé progressivement décodé
      Chaque molécule odorante volatile se lie à de nombreux récepteurs olfactifs au niveau des narines, générant un réseau complexe d'informations. En outre, certaines d'entre elles présentent des similitudes avec des molécules capables d'interagir avec des protéines impliquées dans le métabolisme. La description des liens entre odorat et santé progresse.
      2014
      Source: inserm (fr)
    • Dépression et odorat, un couple étonnant mais soudé
      Les patients atteints de dépression sévère présentent des troubles olfactifs qui les rendent étrangers aux odeurs agréables. Ces troubles pourraient bien devenir un marqueur de la maladie ou du risque de rechute.
      2012
      Source: inserm (fr)
    • Pister la représentation des odeurs dans le cerveau grâce à l'imagerie par ultrasons
      Une nouvelle technique d'imagerie par ultrasons a permis de visualiser pour la première fois, in vivo chez le rat, l'activité dans le cortex piriforme lors de la perception d'une odeur. Cette structure cérébrale profonde joue un rôle important dans l'olfaction et restait jusqu'à présent inaccessible par imagerie fonctionnelle. Ces travaux apportent également de nouvelles données sur le fonctionnement, encore mal connu, du système olfactif, notamment sur la façon dont sont traitées les informations au niveau cérébral.
      2014
      Source: inserm (fr)
    Les troubles de l'odorat

    • Troubles olfactifs Classification
      Cliniquement, on distingue les troubles quantitatifs et les troubles qualitatifs. Les troubles quantitatifs, tels qu'anosmie (perte totale de l'odorat) ou hyposmie (diminution des performances d'odorat), sont mesurables à l'aide de tests psychophysiques ou objectifs. Au contraire, les troubles qualitatifs sont subjectifs. La parosmie ou la fantosmie sont les deux plus fréquents.
      2007
      Source: Revue Médicale Suisse (fr)
    • Dossier : un monde sans odeurs
      Votre rhume est terminé, mais vous ne sentez toujours rien. Vous êtes victime d'anosmie ! Comme plus d'une personne sur dix, vous vivez dans un monde sans odeurs. Les causes des troubles de l'olfaction sont variées, mais les traitements sont rares.
      Source: Revue cerveau&psycho (fr)
    l'entrainement de l'odorat

    • Etre « nez » ce n'est pas inné
      Avoir du flair, une affaire d'expert ? Eh bien oui ! Etre nez n'est pas inné, c'est seulement une question d'entraînement :Un résultat qui prouve que l'imagerie mentale olfactive procède de la même façon que l'imagerie mentale visuelle ou auditive, par réactivation d'images olfactives au sein du cerveau et que cette capacité se développe avec l'expérience.
      2011
      Source: inserm (fr)
    • Le cerveau des parfumeurs se modifie en fonction de leur expérience
      Les aires cérébrales associées à l'olfaction sont plus développées chez les parfumeurs professionnels que chez le "commun des mortels". En outre, plus ces experts ont une longue carrière derrière eux, plus grande est la quantité de matière grise dans leurs aires olfactives.
      2012
      Source: inserm (fr)

    Recherche de pages web de santé:


    Trier par , par

    Tél. Urgences:  Ambulance : 144 Autres numéros d'urgences Services de garde par cantons
    Retour à l'accueil Contacts A propos de SanteRomande - © 2020 Newsletter Dernière modification: Mar 2015